Les Gardiens de la Galaxie 2 - Un trip hallucinogène assumé ! - Asgard.gg

Les Gardiens de la Galaxie 2 – Un trip hallucinogène assumé !

Bonjour à tous !
Aujourd’hui, je vais vous donner mon avis sur la sortie ciné du moment : Les Gardiens de la Galaxie 2. 

Et évidemment tout ça sans spoiler le moindre détail du film !

Les Gardiens de la Galaxie 2 est réalisé par James Gunn (aussi réalisateur du premier film), avec Chris Pratt, Vin Diesel, Bradley Copper, Dave Bautista et Zoe Saldana. Le film fait partie du MCU (Marvel Cinematic Universe).
Ce film voit l’apparition de nouveaux personnages, incarnés notamment par Sylvester Stallone et Kurt Russel.

Pour un pitch rapide, le film reprend quatre mois après la fin du premier film : les Gardiens de la Galaxie effectuent des missions pour gagner leur vie. Mais comme d’habitude avec cette équipe hétéroclite, les problèmes ne sont pas loin derrière.

Avant de s’attaquer au sujet, je suis particulièrement fan de l’univers des Gardiens de la Galaxie. Et particulièrement de la manière dont James Gunn a créé un univers coloré et vraiment fun dans lequel on adorerait pouvoir s’échapper.

Le premier film nous permettait de faire connaissance d’une bande d’hors-la-loi, dont souvent les choix étaient plus que discutables ou intéressés. Mais malgré tout, on arrivait à créer un vrai lien d’empathie avec eux.

Et évidemment comment parler du premier film sans parler de sa bande originale ! Et quel plaisir pour les oreilles que celle-ci ! Le mélange de musiques des années 80 avec l’ambiance du film était à lui seul un gros point fort du premier film.

Mais est-ce que la suite vaut autant le détour que le premier ? Nous allons voir ça !

Une galaxie qui a de la gueule !

Alors premier constat, dans ce second film les environnements et différentes planètes visités sont magnifiques !

Les couleurs, les ambiances, les différentes races présentées ont tous un style qui leur sont propre. On prend une claque devant chaque plan, tellement le travail de recherche artistique effectué sur les environnements et les personnages est parfait. Même la technologie avec laquelle évoluent les personnages ont un sens. Rien n’est laissé au hasard.

J’ai vraiment eu un plaisir fou à découvrir chaque plan du film, du premier au dernier moment du film.

Là où Doctor Strange pouvait nous faire perdre nos repères avec ses différents effets optiques, ici nous avons plus affaire à des environnements à couper le souffle.

Un gros travail sur l’univers a été fait aussi sur cet opus. Nous permettant d’entrevoir encore plus l’univers dans lequel évoluent les Gardiens de la Galaxie et d’ainsi nous immerger encore plus dans cet univers.

Beaucoup de scènes du film sont magnifiques par leur mise en scène aussi, notamment une scène mettant en scène Yondu et Rocket.

Les Gardiens de la Galaxie affiche

Même les affiches valent le détour visuellement !

Un scénario moins percutant que le premier :

Les Gardiens de la Galaxie étant pensé comme une trilogie, ce film ne va pas vous émerveiller comme l’a surement fait le premier film. On a plus l’impression de voir le second acte d’une pièce, plutôt qu’une réelle suite.

Je ne dis pas que le scénario est inintéressant, mais qu’on sent qu’il a plus le rôle de faire évoluer les personnages que forment les Gardiens, que de réellement nous amener un enjeu de taille.

L’antagoniste, bien que provenant d’un concept très intéressant, semble creux vu son importance dans le récit. Sur la totalité du film, j’ai l’impression d’avoir vu le méchant que pendant un petit quart de film. Quant à l’astuce scénaristique qui mène au dernière acte est pour moi, sortie de nulle part.

L’histoire du film aura plutôt tendance à s’attarder sur le développement de ses personnages. Ainsi on pourra découvrir plus en profondeur, la psychologie des personnages et voir ce qui les ronge.
Chaque Gardien aura ainsi droit à sa minute larmoyante qui va encore plus augmenter notre empathie envers ces personnages.

Et c’est pour moi un gros point fort de cette suite, les thèmes abordés sont parfaitement traités. Tous tournant autour du thème de la famille, à chaque fois traité d’une façon différente, on arrive vraiment à ressentir l’émotion que pourrait nous provoquer telle ou telle situation décrite dans le film.

On ressortira du film avec l’impression d’avoir vu les personnages évoluer et trouver leur réelle place dans les Gardiens de la Galaxie.

L’humour plus que jamais au centre des Gardiens de la Galaxie 2 :

L’humour du film fait toujours autant mouche et même plus. Même si peut-être beaucoup plus maladroitement que dans le premier.

Chaque situation peut mener à un rire et souvent les situations ultra-sérieuses pourront être désamorcées par une blague bien placée. Par exemple, Drax qui dans ce film, rayonne par un humour encore plus premier degré quand dans le premier film.

Mais malgré tout, il y a un point qui m’a dérangé durant le film : Bébé Groot en Comic Relief.

Dans l’introduction par exemple, un énorme combat se passe en arrière plan et on a droit, nous, à un plan qui suit Bébé Groot en train de danser. Le plan, certes sympa, est trop long. Il aurait gagné à être plus court, le temps de présenter les différents noms, mais de reprendre plus rapidement sur l’affrontement qui a lieu en arrière plan.

À ce moment, j’ai vraiment eu peur que le film soit tombé dans le piège d’un personnage mignon présent que pour le merchandising et la vente d’objets dérivés.

Et sans tomber dans ce souci, et heureusement, j’ai trouvé les scènes de Bébé Groot sympas mais sans réel apport au récit, alors que dans le premier film le personnage semblait bien plus recherché et intéressant.

Mais fort heureusement, le reste du casting a droit à sa part du film et on évite de justesse l’overdose de Bébé Groot.

Les Gardiens de la Galaxie bébé groot

On sent que le design a été pensé pour vendre des produits dérivés.

Une OST en deçà de celle du premier film :

Un des points qui m’a pas mal déçu, sans pour autant me gâcher mon expérience cinématographique, est la bande originale.

Là où le premier film nous laissait repartir de la salle avec une pêche d’enfer, ce film a une OST beaucoup plus calme et plus lancinante.

On aura aucune musique en tête en sortant du film et contrairement au premier film, je ne pense pas acheter la bande originale.
(Mention spéciale pour la musique du générique de fin.)

Bien que ça reste de la très bonne musique et des classiques des années 80, elles collent pas du tout aux situations durant lesquelles on les entend.

J’ai vraiment été déçu par ce point qui était une attente pour moi et pour beaucoup de fans du premier opus.

Mais je pourrais faire le parallèle avec le film en lui même : la musique sert ici de pont à un changement dans la dynamique des Gardiens. Et je pense que le cadeau que Peter Quill reçoit à la fin du film, est en quelque sorte un moyen de faire passer ce message.
Les Gardiens de la Galaxie ont changé pour le meilleur et pour le pire.

Conclusion

Les Gardiens de la Galaxie 2 est une bonne surprise dans l’univers Marvel. Peut-être moins ambitieux que le premier, car on a l’impression de revoir le chapitre manquant du premier film plutôt qu’une suite, on en ressort quand même avec un sourire jusqu’aux joues et avec la bonne humeur.

Je conseillerais donc aux fans de foncer tête baissée, car après tout, qui refuserait une balade dans l’espace avec une équipe aussi déjantée que les Gardiens de la Galaxie ?

 

Article écrit par Ailoas le 08.05.2017

Vous pourriez apprécier

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Pin It on Pinterest

Shares