GTO: Shonan 14 Days
GTO: Shonan 14 Days
Par Thibernaud le 31.07.2015

Ah GTO, que de souvenirs,  lorsque je regardais l’anime, je m’imaginais le pied que ça serait d’avoir un prof comme Eikichi Onizuka. Enfin le problème, c’est qu’il pouvait vraiment être un poil trop extrême. Récemment j’ai voulu voir ce que ça donnait en manga, vu qu’une petite série était sortie, je me suis jeté dessus et je vais donc vous en parler.


Les informations sur GTO: Shonan 14 Days

L’auteur du manga est Torû Fujisawa, principalement connu pour la série Great Teacher Onizuka (GTO) et ses dérivés. Il est aussi l’auteur entre autres de Tokko, Rose Hip Rose et Kamen Teacher qui ont eu des succès variables.

La série qui nous intéresse ici, GTO: Shonan 14 Days est composé de 9 tomes (70 chapitres) publiés entre 2011 et 2013 chez Pika Edition.

Le synopsis

torû fujisawa

Torû Fujisawa

Ce sont les vacances d’été… Onizuka est à l’hôpital après s’être fait tirer dessus par Teshigawara. Il s’en échappe afin de participer à une émission de télé, mais il provoque un scandale qui l’oblige à s’éclipser. Il se réfugie alors à Shonan, dans sa région natale, où l’attendent quatorze jours d’enfer…

Il est important de signaler que les événements se déroulent pendant l’histoire de GTO (vers le tome 19), néanmoins les deux histoires ne s’entremêlent que très peu. C’est donc facilement compréhensible même sans avoir lu l’autre série. D’un autre côté, on ne nous présente pas réellement le personnage d’Onizuka même si on le cerne assez vite et on croise aussi quelques personnage de la série GTO. Par conséquent il est tout de même préférable d’avoir soit lu quelques tomes ou d’avoir vu l’anime de GTO pour comprendre tout de suite de quoi il en retourne.

Un petit résumé de l’histoire

Après s’être enfui de l’hôpital, Eikichi Onizuka va dans un jeu télé où il raconte sa plus grosse bêtise. Le seul problème, c’est qu’il raconte avoir enterré une de ses élèves, Urumi Kanzaki, vivante. Forcément, il est maintenant recherché et doit donc se trouver un refuge, d’où son départ pour Shonan.

Une fois là-bas, et après quelques soucis, il rencontre Ayame Shiratori, qui lui propose de venir dans son centre d’accueil pour jeune le White Swan. D’autant qu’elle le connaît indirectement grâce à Azusa Fuyutsuki (une collègue d’Onizuka).gto shonan 14 days

Il rencontre ainsi les pensionnaires du centre qui traînent tous avec eux des problèmes familiaux plus ou moins lourd à supporter. Bien entendu, il tentera de leur venir en aide avec des réussites diverses et au milieu de quelques rebondissement.

Comme vous vous en serez douté, GTO: Shonan 14 Days va parler de l’apprentissage de la vie, de la délinquance juvénile, des drames familiaux tout en gardant la touche GTO avec des passages plus légers même au milieux de drame.

Mon avis

Dans l’ensemble, j’ai bien aimé, on retrouve parfaitement l’univers de la série, les dessins sont bons. Le mélange drame/comédie est parfaitement maîtrisé, ce qui ne gâche en rien l’histoire et la dureté des épreuves que les jeunes ont traversés.got shonan 14 days 3

Le manga n’est cependant pas surprenant hormis quelques petites choses. En effet, l’histoire reste classique et on peut aisément deviner comment tout ça va se terminer. Après cela vient peut-être aussi du fait que je connaissais déjà un peu GTO via l’anime et donc que je savais comment dans cette série les chose pouvait se passer dans l’ensemble.

Au final, je conseillerais avant tout GTO: Shonan 14 Days au personne qui connaîtraient déjà l’univers sauf cette série ou bien qui connaîtraient l’anime et qui voudraient voir ce que donne une version manga de cette univers. Pour les autres, je pense qu’il serait préférable de commencer par GTO directement.

Les autres séries de l’univers GTO

  • Young GTO (1991-1996, 31 tomes)
  • Bad Company (1997, publié en bonus dans les tomes 28 à 31 de GTO)
  • GTO (Great Teacher Onizuka) (1997-2002, 25 tomes)
  • GTO: Paradise Lost (2014- en cours)
  • GTR (Great Transporter Ryuji) (2012- en cours, 1 tomes)
Article écrit par Thibernaud le 31.07.2015

Vous pourriez apprécier

Green Mechanic – Entretien avec Yami Shin, mangaka Suisse

Dead Rising : Watchtower

Ixion Saga : Dimension Transfer

Level E – L’histoire qui vous mène en bateau

Tags: , , , , ,

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cet article!

Vous devez être connecté pour commenter.