Golden Kamui : un manga qui aura votre peau - Asgard GG
Golden Kamui : un manga qui aura votre peau
Par TheRainEmpress le 01.12.2018

Synopsis et infos

Publié pour la première fois dans le magazine Weekly Young Jump en août 2014, Golden Kamui est un seinen manga de onze volumes qui retrace l’histoire du héros de guerre Saichi Sugimoto. Après la guerre de 1904-1905 entre la Russie et le Japon, le surnommé Sugimoto l’immortel se retrouve sans famille, amis ni argent. Après avoir appris l’existence d’un trésor amassé par des Aïnous renfermant 75 kilos d’or, il décide alors de se lancer à sa recherche. Cependant, la seule personne ayant connaissance de l’emplacement de ce trésor se trouve être emprisonnée dans Hokkaido. Le seul autre moyen d’atteindre ce trésor est de récolter les fragments de la carte tatoués sur des prisonniers évadés.

– – – 

Le travail de l’auteur

L’auteur de ce manga, Satoru Noda, nous immerge dans un univers très réaliste et ancré historiquement. Très méticuleux, il a effectué de longues recherches sur les Aïnous et consulté de nombreux experts anthropologues avant de se lancer dans l’écriture de cette histoire qui s’inspire en majorité du vécu de son propre arrière-grand-père dont le nom du personnage principal résulte. C’est une lecture instructive, il y a beaucoup d’explications concernant les mœurs et coutumes des Aïnous et de la population à cette époque.

 


Petite critique

– – –

Histoire et personnages

C’est une histoire originale et très bien ficelée. Une bonne trame à laquelle vient s’ajouter la profondeur des personnages, qui ont, autant les uns que les autres, un background intéressant et détaillé et une personnalité à laquelle on s’attache rapidement. Les protagonistes ne sont pas simplement présentés en tant que “gentils” et “méchants”, les relations qui régissent les différents groupes sont plus complexes. De plus, la quête principale n’est pas vraiment l’exemple de la quête “noble” qu’on a l’habitude de voir dans les mangas : la thématique principale reste la cupidité de l’homme, il va de soi que par après, on apprend que chacun(e) a ses propres motifs qui le/la poussent à agir.

On pourrait peut-être trouver qu’il y a trop de personnages mais finalement, on se rend compte qu’on les apprécie plus ou moins tous et qu’ils sont nécessaires à l’histoire, il n’y a pas de figures “superflues”.   Cependant, ce manga comporte beaucoup de dialogues contenant beaucoup d’informations n’étant pas forcément nécessaires à l’avancée du manga qui peuvent parfois ralentir l’histoire et ennuyer le lecteur s’il ne s’intéresse pas assez au Lore, toujours est-il que ces dialogues sont présents pour accentuer l’authenticité de l’histoire.

– – –

Le dessin et son impact

L’ambiance du manga bascule entre la gravité et l’humour. Les personnages sont de manière générale très sérieux mais sont occasionnellement tournés au ridicule par le biais d’un changement du style de dessin ; ce qui les rend encore plus attachants. La création de ce contraste évite au manga d’imposer une ambiance trop lourde, pesante et monotone au lecteur. En ce qui concerne le dessin, c’est un train fin mais efficace qui domine le rendu peut, au début, paraître simpliste mais par la suite ça donne son charme ; les scènes de combats, la violence et l’illusion du mouvement sont très bien retransmises. On peut dire que le dessin d’adapte à la situation.

 


Ce que j’en ai pensé

J’ai personnellement beaucoup apprécié ce manga, j’ai eu un peu de peine à m’accrocher au début. Je préfère les mangas plus gores et crus, mais j’ai été convaincue par les personnages, les quelques moments humoristiques m’ont beaucoup fait rire et je trouve que l’auteur est vraiment habile. Pour ce qui est du fan service, pour les hommes, il n’y en a pas beaucoup, désolée, par contre pour les filles, il y a de quoi faire.

Pour ceux d’entre vous qui apprécient les mangas avec de l’action constante, celui-ci n’est peut-être pas fait pour vous. Mais il vaut le coup d’être lu, le début est peut-être un peu lent mais soyez patients. C’est un manga riche, autant au niveau de l’histoire, de ses personnages ou des informations qu’il apporte, les efforts de l’auteur pour être le plus authentique possible sont ressentis et appréciés.

Golden Kamui expressions

Article écrit par TheRainEmpress le 01.12.2018

Vous pourriez apprécier

Green Mechanic – Entretien avec Yami Shin, mangaka Suisse

Solo – A Star Wars Story : Han, ils auraient dû te laisser Solo

Avengers : Infinity War – Thanos est enfin là après 10 ans d’attente !

Ready Player One – Le pouvoir de la Pop-Culture

Tags: , , , ,

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cet article!

Vous devez être connecté pour commenter.