ZEvent ou le pouvoir des actions caritatives dans le monde du Jeu vidéo - Asgard.gg

ZEvent ou le pouvoir des actions caritatives dans le monde du Jeu vidéo

Bonjour à tous.
Aujourd’hui nous allons parler d’un sujet qui me tient particulièrement à cœur et qui a été mis sous le feu des projecteurs tout récemment grâce à l’influence d’un grand homme du stream français : ZeratoR.
En effet, du vendredi 08 septembre au dimanche soir à minuit, s’est déroulé le ZEvent. Un événement regroupant trente streamers pendant 50h consécutives de stream dont tous les dons ont été reversés à la Croix Rouge Française dans le but de venir en aide aux victimes de l’ouragan Irma.

Cet énorme élan de solidarité a réussi durant le marathon à récolter la coquette somme de 451 851,18 euros ! Démontrant le pouvoir de la communauté de tous les streamers concernés qui n’ont pas hésité à donner sans compter. À titre d’exemple, moins de quatre heures après le lancement des lives, le ZEvent avait déjà dépassé les 100 000 euros ! 

Mais est-ce la première action de ce type dans le monde des jeux vidéo ? En quoi est-il important d’aborder ce genre de sujet dans le monde du jeu vidéo ? Et comment de tels élans de générosité sont-ils créés ? 

Un besoin de redorer notre blason ?

Les préjugés ont toujours eu la peau dure peu importe le sujet. Mais s’il y’a bien des préjugés sur la communauté du jeu vidéo qui ont tendance à survivre, c’est ”que les jeux vidéo rendraient violent” et que ”les gamers sont des fainéants sans vie sociale et qui n’ont aucun intérêt pour le monde qui les entoure” . 

ZEvent Les jeux rendent violent

Et on peut le voir, il y a quelques années encore, les médias grand public s’accordaient à dire que ”les jeux vidéo génèrent de l’agressivité” comme l’atteste cet article datant de mars 2014 dans le Figaro.

Et pour une bonne partie des médias et du public étrangers au milieu du jeu vidéo, ces préjugés sont encore et toujours pris pour des vérités. Mais depuis quelques années maintenant les mentalités commencent à évoluer : l’Esport est enfin reconnu et des compétitions sont organisées par des organisations plus grand public comme la Française des Jeux. Peu à peu le grand public commence à comprendre que les jeux vidéo ont d’autres impacts communautaires. Des émissions consacrées à l’Esport commencent même à apparaître sur de grandes chaines de télévision. On est donc vraiment devant une évolution des mentalités sur le jeu vidéo.

Le jeu vidéo lui-même a tendance à évoluer et à aborder des sujets que l’on n’aurait pas pu imaginer auparavant. Et ceci notamment grâce à l’augmentation des joueurs friands de nouvelles expériences et de jeux vidéo indépendants. Ainsi nous avons eu droit à des jeux simulant le fait d’être aveugle, ou encore de multiples jeux qui ont plus pour but de nous sensibiliser que de nous offrir réellement un jeu tel que nous l’entendons habituellement. Nous sommes donc devant un média en constante évolution et qui prend conscience de son impact sur le monde.
Le jeu vidéo a même été très récemment considéré comme un art comme les autres par Françoise Nyssen, ministre de la culture. Déclaration qui n’a d’ailleurs pas laissé tout le monde de marbre… comme le montre ce post sur la page facebook de Charlie Hebdo.
Preuve qu’encore une fois les préjugés ont la peau dure.

Mais malheureusement, il est encore et toujours nécessaire de nous battre contre ces préjugés qui persistent. Ce week-end grâce à la mobilisation des 30 streamers réunis dans un grand élan de solidarité, j’espère que les mentalités vont encore évoluer dans le bon sens pour que la communauté des joueurs soit enfin reconnue pour ce que nous sommes : une grande famille unie autour d’une passion commune.

La communauté du jeu vidéo plus engagée que jamais !

Les Nuits De Crohn, l’Awesome Games Done Quick (AGDQ), le Desert Bus de l’Espoir, le Projet Avengers déjà créé à l’époque par ZeratoR et aujourd’hui le ZEvent ; la communauté du jeu vidéo n’a jamais été autant engagée qu’aujourd’hui !

Pour rappel, TVolu avait déjà expliqué à l’époque en quoi consistait Les Nuits de Crohn 2015 via un article que je vous conseille de lire pour mieux comprendre l’évolution et l’importance de tels événements.

Depuis des années déjà, l’idée de streams caritatifs avait germé dans l’esprit de joueurs pour sensibiliser le public fan de jeux vidéo à des sujets pouvant toucher à leur santé ou à celle des autres. Et qui est mieux placé pour parler à sa communauté que des acteurs du jeu vidéo comme les streamers. Souvent grâce à des défis vidéo-ludiques ou à tendance humoristique, les streamers réussissent à transmettre des informations et à permettre à un spectateur lambda de prendre conscience de problèmes de santé méconnus ou encore à des problèmes de société.

L’idée de telle action est aussi de toucher un public qui n’a pas l’occasion de donner dans des situations plus conventionnelles. Le public visé par les streams est souvent plus jeune et passionné par le jeu vidéo. Ils n’ont plus vraiment goût pour la télévision et les programmes de télévision proposés, et préfèrent largement regarder des streamers parler avec passion de leurs jeux. Et justement le pouvoir qu’ont les streamers, c’est insuffler dans le cœur de ce public de nouvelles passions et de les rendre encore plus responsables qu’ils le sont déjà.

Le ZEvent :

Parlons maintenant de l’événement qui nous intéresse plus en détails, le ZEvent organisé par ZeratoR. Comme dit précédemment, Zerator a organisé cet événement en association avec la Croix Rouge Française pour venir en aide aux victimes et sinistrés de l’ouragan Irma.
Un marathon de lives pendant 50h avec pour invités trente grands noms du stream français !

Le marathon a eu notamment droit à une large couverture médiatique permettant notamment à un public plus large d’apprendre l’existence de ce genre d’événement dans cette communauté. Comme le dit d’ailleurs ZeratoR dans la vidéo ci-dessous, le public est ”de niche, mais très concerné” car il est vrai que les gamers ne représentent pas vraiment la majorité des gens.

Grâce à des actions de ce type, j’espère que le grand public commencera enfin à accepter le statut du jeux-vidéo comme un loisir pouvoir réunir et de venir en aide en cas de crise à notre échelle.

Conclusion :

En conclusion, j’aimerais remercier tous les influenceurs du Jeu vidéo qui font tout leur possible pour donner à notre média les lettres de noblesse qu’il mérite tant. Et j’espère voir de plus en plus de projets caritatifs autour du jeu vidéo apparaître pour permettre au monde de grandir tous ensemble plutôt de juger les gens sur leurs loisirs.

 

 

Article écrit par Ailoas le 17.09.2017

Vous pourriez apprécier

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Pin It on Pinterest

Shares