Xbox One - La console revenue des enfers - Asgard GG
Xbox One – La console revenue des enfers
Par Ailoas le 31.05.2020

À l’aube de la nouvelle génération de console, il est important de revenir sur la génération actuelle et de voir les erreurs commises des deux côtés. Aujourd’hui, nous allons parler d’une console qui a commencé dans les limbes et qui a su revenir sur le devant de la scène malgré de nombreuses embûches : la Xbox One.

Le lancement le plus catastrophique possible

S’il y a bien quelque chose qui a marqué les esprits au début de la génération actuelle était le lancement de la Xbox One. Une console qui a subi le pire lancement possible et qui en subit encore à ce jour les conséquences. En effet, en 2013, sortait la première Xbox One. Une version qui souffrait de nombreux soucis à son lancement : impossibilité de revendre les jeux même physiques, une console tout le temps connectée à internet et qui imposait l’achat du Kinect.

Une Xbox One qui était vendue à l’époque comme une plate-forme de divertissement et non uniquement réservée aux jeux vidéo. Phil Spencer lui-même était revenu sur la console, en appuyant le fait qu’à l’époque de la sortie de la console, le premier contenu montré fut une série TV. La Xbox One était donc présentée à l’époque comme un outil technologique permettant de lire des films en HD, d’accéder à des applications, de regarder ses séries préférées et de jouer aux jeux vidéo. Et si je mets le jeu vidéo en dernier ce n’est pas pour rien. Le jeu vidéo avait été relayé en application de la console, et non en priorité.

En plus de cela, la console était à un prix astronomique pour l’époque car l’obligation d’avoir le Kinect faisait gonfler superficiellement le prix de la Xbox One. Un prix beaucoup trop élevé pour une plate-forme multitâche qui n’arrivait à rien faire de bien. Une console qui tentera malgré tout de réparer assez vite ses erreurs avant le lancement officiel, mais qui n’arrivera pas à égaliser la PS4 lors de son lancement. Un ratage communicationnel qui fera que la Xbox One restera pendant longtemps le mouton noir de cette génération de console. Mais est-elle restée à ce stade ? Microsoft a-t-il su rebondir ?

Le jeu vidéo, de retour comme priorité !

Depuis la Xbox One et Microsoft ont trouvé un moyen de rebondir. Ils ne sont pas restés en arrière. Si sur cette génération, Microsoft n’aura jamais pu rattraper son retard sur la Playstation 4, ils ont auront eu le mérite de préparer le terrain pour la prochaine génération de consoles.

En effet, la Xbox One a su se décliner en plusieurs modèles pour trouver son public, apportant ainsi la next-gen à toutes les bourses. C’est ainsi que nous avons pu voir débarquer des Xbox One S et la Xbox One X.

Deux consoles pensées pour deux types de public très différents : la Xbox One S (et la version All Digital encore moins chère à cause de l’absence de lecteur disque) est destinée à un public qui souhaite jouer aux jeux de next-gen tout en ayant une image dite normale ; ainsi que la Xbox One X, véritable monstre de puissance, mettant le paquet sur la qualité de l’image et des jeux en 4K ! Deux consoles différentes avec un même objectif : faire revenir les joueurs sur la plate-forme de Microsoft.

Une stratégie que Xbox semble vouloir également poursuivre avec la prochaine génération en proposant une version +++ (la Xbox Series X) et la version moins chère et moins puissante encore appelée pour l’instant “Lockheart”.

Ce n’est pas tout car Xbox a su remettre en avant le jeu vidéo en annonçant l’arrivée progressive de la rétrocompatibilité des jeux Xbox et Xbox 360 sur Xbox One X. Et en plus de cela, les jeux mis dans la console seraient upscalés par le processeur pour obtenir des résolutions natives s’approchant de la 4K. Permettant ainsi de rejouer à des jeux mythiques des anciennes consoles Microsoft et dans des versions plus belles que jamais. Une rétrocompatibilité qui semble encore toujours au centre des préoccupations de Xbox même pour la génération future !

Le jeu vidéo pour tous : l’adaptative controller

Mais Xbox ne s’est pas arrêté là ! Ils ont fait un grand pas dans le monde du jeu vidéo en réfléchissant à un moyen de permettre à tous les joueurs, même ceux atteints d’un handicap de pouvoir jouer aux jeux vidéo.

Un effort qui mettra également un problème insoupçonné pour le commun des joueurs qui n’ont jamais vraiment réfléchi à l’accessibilité des jeux vidéo et des consoles. Un effort qui reste encore à ce jour réservé par la console de Microsoft, car aucune évolution n’a vu le jour sur les consoles de Sony ou de Nintendo. Si Xbox s’était fait une mauvaise réputation en voulant une console multi-usage, ils se sont refait un nom en permettant une meilleure accessibilité aux jeux vidéo pour les joueurs handicapés.

Xbox Game Pass et Xbox Game Studios : les Game Changers

Xbox a su donner un dernier coup de collier ces dernières années pour remonter dans l’estime des joueurs et proposer des expériences fortes à moindre coût. En effet, en faisant l’acquisition de studios sous l’égide Xbox Game Studios, le fabricant a su se créer un catalogue d’exclusivités qui manquaient tant durant les premières années de lancement de la console. Un catalogue qui souffre encore quand on regarde les géants qui ont fait leur apparition durant toutes la durée de vie de la Playstation 4.

Mais s’il y’a bien un point où Xbox casse tout sur cette génération, c’est l’arrivée du Xbox Game Pass, véritable catalogue Netflix du jeu vidéo. Le Xbox Game Pass est un abonnement à une dizaine de francs par mois qui permet d’accéder à un catalogue de jeux conséquent de cette génération et même certains jeux de la génération précédente. Mais ce n’est pas tout, car Xbox a fait un pari fou ! Mettre les jeux first party Xbox Game Studios en accès day one sur le Xbox Game Pass !

Permettant ainsi à tous les joueurs de tester les jeux Xbox One exclusifs dès la sortie ! Et en plus de cela, le Xbox Game Pass a su également s’exporter sur PC pour permettre aux joueurs ayant les deux plates-formes de partager l’abonnement et ainsi de jouer à toutes les exclusivités Xbox dès le jour de leur sortie sur PC.

Un abonnement qui m’a personnellement permis de jouer à Minecraft Dungeons, Gears Tactics et Ori and The Will of the Wips dès leur jour de sortie sans débourser plus de 10 chf par mois. Une offre qui fait relativiser la consommation que nous avons du jeu vidéo et qui permettrait aux joueurs d’avoir accès à plus de jeux pour un moindre coût. Et nous avons vu très récemment la réponse de Playstation avec la création des Playstation Game Studios. Un groupe de studios qui devra créer les jeux exclusifs à la console et qui sait ? Peut-être verra-t-on l’apparition d’un Playstation Game Pass ?


Xbox : à l’aube de la nouvelle génération

Si cette génération de consoles n’était pas la meilleure pour Xbox, la direction que prend la nouvelle génération avec la Xbox Series X semble être la bonne. Une communication basée sur la puissance de la console, une console qui se concentre sur le jeu vidéo. Et une entreprise qui semble avoir appris de ses erreurs en préparant des jeux first party issus du programme Xbox Game Studios. On espère donc voir l’arrivée en masse de jeux exclusifs à la console dans la présentation de juillet consacrée à la Xbox Series X.

À voir si Xbox arrivera à se relever des erreurs monumentales commisses par la Xbox One qui aura permis à Playstation de vendre deux fois plus de consoles que chez Xbox. Si Xbox n’arrive pas pour l’instant à faire mouche avec sa communication autour de la console, j’espère en savoir plus très vite sur la console.

En tous cas, pour ma part, j’ai vraiment de l’espoir quant au retour de la Xbox et surtout des nombreuses IP chères à mon cœur.

Article écrit par Ailoas le 31.05.2020

Vous pourriez apprécier

Xbox Games Showcase – Un show qui démontre la nouvelle stratégie de Xbox

Inside Xbox X019 : Des annonces à la hauteur des célébrations !

E3 2019 : Conférence Xbox – Let’s get ready to rumble

E3 2018 : un carton plein pour Microsoft

Tags: , , ,

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cet article!

Vous devez être connecté pour commenter.