La violence dans les jeux vidéos a-t elle un effet sur notre comportement? - Asgard GG
La violence dans les jeux vidéos a-t elle un effet sur notre comportement?
Par Ailoas le 27.03.2018

Bonjour à toutes et à tous !
Aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet qui a toujours été sujet à débat autour du jeu vidéo : Est-ce que la violence dans les jeux vidéo a un effet sur notre comportement ? Les jeux vidéo sont-ils la cause des massacres dans les écoles aux États-Unis ? C’est en tout cas ce que semble penser Trump et la Maison Blanche qui ont récemment publié une vidéo pour sensibiliser leurs partisans sur ce sujet (évidemment la vidéo contient des moments violents donc âmes sensibles s’abstenir) :

Si la vidéo est clairement un objet de propagande pour le parti de Trump et pour les partisans du port d’arme aux États-Unis qui veulent mettre la faute sur le jeu vidéo, elle permet aussi de se poser une question importante : la violence dans les jeux a-t-elle un effet sur notre perception de la violence du monde qui nous entoure ? Sommes-nous plus habitués à la violence en général ? Nous le verrons par la suite dans cet article.

En réponse à cette vidéo de la Maison Blanche, Game For Change a sorti une autre vidéo pour montrer que le jeu vidéo est bien plus riche que ce que Trump essayait de démontrer.

Game For Change nous offre ainsi un moment de contemplation et de découverte, là où la vidéo de la Maison Blanche nous montrait des extraits sortis de leur contexte qui avaient pour simple but de choquer. Game For Change a ainsi mis en description de leur vidéo :

Après avoir vu que la Maison  Blanche avait produit une vidéo décrivant les jeux vidéo comme ultra-violents, nous nous sommes sentis obligés de partager un autre point de vue des jeux vidéo.

Les jeux vidéo, leurs créateurs innovants et la vaste communauté de joueurs sont bien plus que ce qui est démontré avec la vidéo de la Maison Blanche. Nous voulions créer notre propre version, d’une même durée, pour montrer que la Maison Blanche se trompe de coupable avec les jeux vidéo.

À tous les développeurs et joueurs qui créent et jouent à des jeux  – ceci est pour vous !

Mais alors que penser de la violence dans les jeux vidéo ? Certes, ils ne sont certainement pas coupables du massacre qui a eu lieu aux États-Unis, mais ont-ils un effet malgré tout sur notre comportement ? Nous allons en parler.

Les préjugés sur la violence dans les jeux vidéo :

On peut souvent entendre lors des divers débats autour de la violence dans les jeux vidéo le même argument : «Les jeux vidéo sont uniquement composés de jeux qui consistent à tirer sur les autres ou se battre à mort contre son ennemi». Cet argument est généralement utilisé par les personnes qui jouent que très rarement, voire qui n’ont jamais touché à une manette de leur vie.

S’il est malgré tout vrai de dire qu’une majorité de jeux ont pour but de battre son adversaire de diverses façons, il serait réducteur d’oublier tous les autres genres qui composent les jeux vidéo. Du jeu de plates-formes, au jeu d’énigme en passant par les jeux qui peuvent avoir des applications éducatives, le jeu vidéo est bien plus riche que ce qu’essaye de nous faire croire ses détracteurs.

D’autres jeux ont d’ailleurs le but unique de servir de support à la contemplation, comme Flower ou Journey. D’autre jeux ont la volonté d’offrir aux joueurs une expérience sensorielle en même temps qu’une expérience fun et défoulante. Des jeux comme Shadow of the Colossus ou encore Horizon : Zero Dawn vont certes nous demander de tuer des choses, mais qui à coté de cela vont nous propulser dans une histoire incroyable et envoûtante. Car le jeu vidéo n’est pas seulement composé de jeux qui consistent à rappeler les guerres. La plupart des jeux ont pour but principal de nous raconter une histoire, de nous faire sortir de notre quotidien, et à faire marcher notre imagination.

Le jeu vidéo est donc un art qui peut s’exprimer de multiples façons. Chaque jour, il cherche à se réinventer et nous proposer de nouvelles manières d’y jouer et de nouvelles façons d’aborder des thèmes importants. Le jeu vidéo n’est pas qu’un condensé de violence, et il serait important qu’enfin les préjugés sur le jeu vidéo disparaissent.

La violence dans les jeux vidéos : un défouloir ?

La vie peut créer de la frustration, de la colère et des moments de tristesse. Le jeu vidéo est un moyen de se changer les idées. La violence dans les jeux vidéo peut donc permettre d’extérioriser la colère que nous avons en nous. Au même titre que du sport ou un sport de combat, le jeu vidéo nous vide de nos pulsions et permet donc d’éviter qu’on aille se défouler sur quelqu’un.
De même, le jeu vidéo peut permettre d’extérioriser tout autre sentiment au même titre que n’importe quelle autre forme d’art. Certains jeux peuvent vous donner envie de pleurer, ou vont faire ressortir vos sentiments les plus enfouis.

Au contraire de la pensée populaire, le fait d’extérioriser ses pulsions via le jeu vidéo n’a pas un effet négatif au contraire, il est toujours plus sain de se vider l’esprit. C’est souvent le trop plein de problèmes qui vont avoir pour effet d’amener à une situation de crise. Intérioriser ses pulsions, ses frustrations et ne pas réussir à les faire sortir, là est le souci qui peut amener à de telles horreurs comme on a pu le voir aux États-Unis.

Le jeu vidéo a donc pour vocation d’utiliser nos sentiments pour nous faire ressentir des émotions et nous faire ressentir de l’empathie pour les protagonistes du jeu vidéo.

Les effets des jeux vidéo violents ?

Le jeu vidéo violent a-t il des effets sur nous ? S’il est sûr et certains qu’il n’a aucune raison de nous rendre plus violent, peut-il avoir d’autres effets sur notre comportement ? Un effet que je pense réel et qui n’est pas uniquement dû au jeu vidéo est la désensibilisation à l’image violente. Au cinéma, dans l’art et dans le jeu vidéo, il y a des scènes violentes qui peuvent parfois nous choquer. Selon l’âge auquel nous la verrons nous serions plus ou moins affectés par ces différentes scènes. Les jeux vidéo sont de plus en plus réalistes et la violence à l’écran est de plus en plus graphique. Mais il en est de même dans les autres médias. Les films ont des moyens incroyables pour montrer des scènes violentes de plus en plus réalistes.

Nous sommes de plus en plus habitués à voir ces scènes, que nous avons tendance à banaliser la violence. Il n’est plus choquant de voir des démembrements ou diverses autres mises à mort dans un jeu vidéo. Comme nous avons pu le voir dans les extraits choisis par la Maison Blanche, il existe des scènes d’une extrême violence dans le jeu vidéo. Mais est-ce vraiment une mauvaise chose ?

Il y a des moyens mis en place pour empêcher que ces différentes images viennent à tomber devant les yeux des plus jeunes. Le jeu vidéo se doit de se rapprocher le plus du réel pour qu’on y croit de plus en plus. C’est dans l’évolution du médium. Et pour réussir cela, le jeu vidéo doit donc intégrer les déviances de notre société. Et c’est donc pour ça que la violence doit apparaître dans les jeux. Mais cette dernière doit aussi être surveillée et contrôlée pour éviter de choquer un public non averti.

D’ailleurs cette violence, jugée trop réaliste peut créer de nouveaux débats. Notamment récemment avec une scène du futur jeu Detroit : Become Human qui mettait en scène de la violence domestique, ou encore la dernière bande-annonce en date de The Last of Us II jugée trop violente.

La violence est certes intense dans le trailer de The Last of Us part II, mais il décrit une violence réaliste et viscérale comme on peut le voir dans n’importe quel film ou série de zombie. Il n’y a rien de choquant dans cette scène qui ne le serait pas dans un film qu’on peut voir au cinéma. Toute la polémique autour de la violence vient que ces images doivent aller vers un public averti et qui suit les règles que les organes de contrôle comme le PEGI ont mis en place.

Le cas de Detroit : Become Human est encore différent. Nous parlons ici d’un sujet dont la violence est encore tabou. Il est difficile de parler d’un sujet comme la violence domestique sans provoquer de réaction négative. Mais il est important que le jeu vidéo cherche à sensibiliser son public à des sujets aussi importants que celui-ci. La violence domestique n’est pas un phénomène anodin et ce n’est pas en cachant la réalité aux gens que nous allons la faire disparaître.

Pour moi donc la violence dans les jeux vidéo peut autant servir au propos et à sensibiliser les gens, qu’en un défouloir généralisé.


Conclusion :

Chercher à accuser les jeux vidéo des crimes qui peuvent se passer dans le monde n’est pas une solution. On a pu le voir dans cet article, le jeu vidéo a beaucoup plus à offrir que de servir de bouc émissaire. De par son coté impliquant, de son fonctionnement, il nous met dans la peau des personnages. On peut ressentir la violence plus intensément que dans les autres médias. Et le jeu vidéo est donc un moyen incroyable pour sensibiliser les joueurs à des sujets de société comme on a pu le voir avec l’exemple de Detroit.

Il est donc important de laisser une chance à ce média si jeune qui a encore besoin de faire ses marques et de montrer qu’il peut, comme n’importe quel autre média, servir à inculquer de bonnes valeurs.

Article écrit par Ailoas le 27.03.2018

Vous pourriez apprécier

Le Conseil fédéral suisse reconnait le potentiel des jeux vidéo !

Le futur de l’eSport se trouve-t-il dans les “jeux compréhensibles par tous” ?

Darwin Project – Le Battle Royale qui met en avant l’interactivité et le Show !

Femme et Jeu Vidéo : vers une évolution des représentations ?

Tags: , ,

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cet article!

Vous devez être connecté pour commenter.