Rétrospective Wii U : que retiendra-t-on de la console ? - Asgard.gg

Rétrospective Wii U : que retiendra-t-on de la console ?

Nintendo a bien essayé de nous convaincre le plus longtemps possible en affirmant à plusieurs reprises que sa prochaine console, la Nintendo Switch, ne sera la remplaçante ni de la Wii U ni de la Nintendo 3DS, les joueurs ne sont pas dupes. C’est par la voix de Reggie Fils-Aime que nous avons appris qu’aucun jeu majeur n’est actuellement en développement par Nintendo sur Wii U et vu qu’il est peu probable de voir Nintendo commencer le développement d’un gros titre sur sa console alors que la Switch attire toute la lumière, d’autant plus que la production de la console a officiellement été arrêtée au niveau mondial, le prochain Zelda: Breath of the Wild sera donc bel et bien le jeu qui tirera la révérence de la Wii U, après un peu plus de 4 années de service. Mais alors finalement, que retiendra-t-on de la console ? Retour sur la vie d’une console qui a eu toutes les peines du monde à se faire une place.


E3 2011 : Welcome to the world of Wii U

E3 2011, à l’époque où Nintendo faisait encore des conférences à l’E3, c’est par le biais de Reggie Fils-Aime le président de Nintendo of America, que l’éditeur dévoile au monde sa prochaine console, qui avait encore pour nom de code Project Café : la Wii U.

Nintendo Wii U

La Wii U avec son Gamepad.

Pour se replacer dans le contexte, en 2011 Nintendo surfait sur le succès international de la Wii depuis 5 ans et avait la ferme intention de réitérer le même exploit avec la Wii U grâce à son Gamepad innovant, tout en voulant attirer de nouveaux joueurs. Pour beaucoup de personnes les deux plus gros points noirs de la Wii étaient ses graphismes, ainsi que son pad trop compliqué à prendre en main. Le premier point rebutait les “gamers” qui ne vivent que pour des graphismes HD, quand le deuxième point rendait réticents les éditeurs tiers à faire des portages de leurs jeux sur la Wii. Avec la Wii U, Nintendo a donc fait les yeux doux aux éditeurs tiers en proposant le “Wii U Pro Controller” dans le but de rendre les portages plus faciles, afin d’avoir un maximum de leurs jeux sur sa console. Quand on regarde le trailer de présentation des jeux éditeurs tiers, on peut supposer que Nintendo a réussi son coup avec les annonces de Darksiders II, Tekken, Batman: Arkham City ou encore Assassin’s Creed et Ninja Gaiden 3, avec des graphismes au niveau de la PS3 : parfait pour les gamers.

Pourtant, à peine la console avait-elle était présentée que Nintendo avait déjà raté sa communication autour de la console. En effet, la précédente console de Nintendo, la Wii, avait eu une pléthore d’accessoires à n’en plus savoir quoi faire ; Wiimote, Wiimote plus, Wii Zapper, Wii Balance Board, Wii Wheel… et Nintendo a fait le choix de réutiliser le nom “Wii” pour sa nouvelle console. Ce fut fatal à cette dernière : certaines personnes n’arrivaient pas à comprendre si la Wii U était un nouvel accessoire pour la Wii, une nouvelle console, ou si la Wii U était en fait juste le Gamepad. Avant même la sortie de sa console, Nintendo avait raté toute sa communication autour de la Wii U.

 

30 novembre 2012 : la Wii U est disponible en Europe

C’est le vendredi 30 novembre 2012 que la Wii U est officiellement disponible en Europe, deux semaines après son lancement aux États-Unis, au prix de 299.99€ en version basique et 349.99€ en pack premium. À titre de comparaison, à l’époque la Playstation 3 était vendue entre 230€ et 300€ et la Xbox 360 était disponible entre 200€ et 300€, selon les packs. La Wii U est donc légèrement plus chère, mais il ne faut pas oublier que Nintendo est le premier à rentrer dans la huitième génération de console, Sony et Microsoft ne lanceront la PS4 et la Xbox One qu’en 2013.

Wii U Huitième Génération

La Wii U ouvre le bal de la huitième génération de console.

Côté line-up, la console peut bomber le torse en proposant une vingtaine de jeux suffisamment éclectiques pour satisfaire un maximum de joueurs. À son lancement, la Wii U proposait les jeux phare de Nintendo tels que New Super Mario Bros. U, Pikmin 3 ainsi que Nintendo Land, l’équivalent de Wii Sport sur Wii, mais également une grande quantité de jeux d’éditeurs tiers tels que Ninja Gaiden 3, Assassin’s Creed 3, Mass Effect 3, Fifa 13 ou encore le très attendu Zombi U : de quoi permettre à tout le monde de trouver chaussure à son pied. En proposant en premier une console nouvelle génération, en fin d’année pour profiter des périodes de fêtes, ainsi qu’une line-up conséquente, la Wii U avait tout pour faire carton plein.

Les premières ventes de la Wii U

Pourtant, les premiers bilans de ventes sont assez mitigés. En France, entre 40.000 et 50.000 unités ont été vendues lors de la première semaine de lancement, moins bien que la Wii et la PS3. Certains joueurs pointaient du doigt le prix trop élevé de la console, à tort : ceux qui ont acheté la console ont préféré prendre le pack premium qui était pourtant plus cher de 50€ que le pack basique. À l’époque, certains revendeurs pointaient également du doigt une communication tardive de la part de Nintendo France ainsi qu’une quantité de produit trop limitée en stock. Un comble quand on sait que la France était la priorité pour Nintendo Europe…

Wii U Premium Pack

Le pack Premium, bien que plus cher, a été plébiscité par les joueurs.

Concernant le reste du monde, la Wii U n’a pas attiré les foules. C’est le cas en Angleterre avec seulement 40.000 unités le premier week-end, loin derrière les 105.000 unités de la Wii. Même combat aux États-Unis où la console a attiré seulement 400.000 acheteurs après le “Black Friday”, moins bien que la Wii et même en dessous des ventes de la Gamecube. Pour finir avec le Japon, environ 310.000 unités se sont vendues lors du premier week-end, deux fois moins que la PS2. Cependant, il faut relativiser ces chiffres : en 2006, ce sont 11 millions de consoles qui ont trouvé preneur contre 8.5 millions en 2012, une baisse de 2 millions et demi qui peut expliquer en partie les faibles ventes de la console. Par exemple au Japon, la Wii U s’est moins vendue que la Wii lors de son lancement, mais a réalisé un plus gros pourcentage de part de marché.

Wii U Nintendo Wii

La Wii s’est mieux vendue, mais la Wii U a fait un meilleur pourcentage de part de marché.

 

Et du côté des jeux ?

Pointer du doigt les quantités limitées de stock en Europe ou la baisse des ventes de consoles pour expliquer les faibles ventes reviendrait à fermer les yeux sur les vraies raisons qui ont fait que la Wii U n’ait pas trouvé preneur. Pour commencer, comme je l’expliquais plus haut, certains joueurs ne comprenaient pas ce qu’était la Wii U, même le jour de sa sortie : pourquoi acheter un objet si on ne le comprend pas ? De plus, même si la console proposait une line-up suffisamment variée, plus de la moitié des jeux vendus le jour du lancement de la console étaient déjà disponibles depuis plusieurs mois sur PS3 et Xbox 360. Pire encore, certains jeux ne sont en réalité que des portages médiocres, voire même honteux. Pour donner un exemple, Fifa 13 n’est en réalité qu’un simple portage de Fifa 12 avec quelques modifications pour faire passer le tout. Finalement, les joueurs qui ont acheté une Wii U se sont rabattus sur les exclusivités de la console, à savoir principalement New Super Mario Bros. U, Nintendo Land et Zombi U, en délaissant totalement les autres jeux. Après tout, pourquoi acheter sur Wii U des jeux que l’on a déjà terminés sur PS3 et Xbox 360 ?

Darksiders 2 Wii U

Darksiders 2 était disponible depuis août 2014 sur PS3 et Xbox 360, 3 mois avant sa sortie Wii U.

Parlons maintenant un peu du jeu Ninja Gaiden 3. Il est dans un premier temps sorti sur PS3 et Xbox 360 en mars 2012 et il faut bien l’avouer, le jeu ne fut pas une franche réussite : il contenait trop de défauts au goût des joueurs sans parler de sa difficulté inexistante. Profitant de la sortie de la Wii U, Tecmo a corrigé plusieurs défauts de son jeu, rajouté du contenu et des bonus, et a augmenté sensiblement la difficulté du titre. Ninja Gaiden 3 : Razor’s Edge sortit en exclusivité sur Wii U. La colère des joueurs ayant acheté le jeu sur PS3 et Xbox 360 ne s’est pas faite attendre, ils se sont sentis lésés par Tecmo qui proposait sur Wii U une version supérieure au jeu qu’ils avaient acheté. Face à ce constat et grâce aux bonnes ventes du jeu sur Wii U, l’édition Razor’s Edge de Ninja Gaiden 3 (qui je vous le rappelle devait normalement être exclusive à la Wii U) fut portée sur PS3 et Xbox 360 6 mois plus tard. Dans le même cas, nous pouvons également mentionner Rayman Legends qui avait été annoncé par Ubisoft comme exclusif à la Wii U, avant d’être repoussé pour finalement sortir simultanément sur PS3/Xbox 360/Wii U et PC. L’ambiance ne devait pas être à la fête chez Nintendo.

Ninja Gaiden 3 Razor’s Edge et Rayman Legends : des exclusivités Wii U qui ne le seront pas restées longtemps.

2014 : Les messies Mario Kart 8 et Super Smash Bros boostent les ventes de la Wii U

Après une année 2013 catastrophique et un premier trimestre 2014 dans la même lignée, le 30 mai 2014 la Wii U accueille dans sa ludothèque Mario Kart 8. Attendu comme le messie par Nintendo, l’éditeur espère que la sortie de Mario Kart 8 arrivera à lancer la console comme Mario Kart 7 l’avait fait auparavant avec la 3DS. Grâce à lui, la Wii U prend un coup d’accélérateur et se paye même le luxe de tripler, voire plus selon les régions, ses chiffres de ventes en France, certainement grâce au pack Wii U premium avec Mario Kart 8 inclus. Un mois après la sortie du jeu, une personne sur deux dans le monde qui possède une Wii U possède également Mario Kart 8 : le jeu est bel et bien un carton. Malheureusement pour Nintendo, même ces excellents chiffres de ventes ne permettent pas de redresser la barre et l’éditeur continue de devoir revoir ses prévisions à la baisse. À l’époque, le désormais regretté Satoru Iwata, ancien Président de Nintendo, avait déjà divisé son salaire par 4.

Wii U Mario Kart 8

Même le messie Mario Kart 8 n’a pas réussi à sauver la Wii U.

Mais la Wii U ne compte pas abdiquer, le 3 octobre 2014 Nintendo lance en Europe une autre de ses licences qui sait attirer les foules : Super Smash Bros. for Wii U. D’après les dires de Nintendo, les réservations pour le jeu surpassent celles de Mario Kart 8 et, aux États-Unis, il se paye même le luxe de faire le meilleur démarrage pour un jeu Wii U. En janvier 2015, 1 personne sur 3 qui possède une Wii U possède Super Smash Bros. fot Wii U et 8 sur 10 possèdent Mario Kart 8. Grâce à eux, la Wii U arrive enfin à réaliser des chiffres de ventes stables, mais ils demeurent en dessous de ceux de la Wii et du Gamecube. Il faut attendre juillet 2015 pour que la Wii U arrive à dépasser le seuil des 10 millions de ventes avec l’aide de la nouvelle licence de Nintendo : Splatoon. Finalement, les deux licences phare de Nintendo n’ont pas réussi à redresser la barre comme l’espérait Nintendo, mais quand on regarde les chiffres de ventes ils ont au moins eu le mérite d’attirer de nombreux acheteurs, ce qui est déjà un exploit avec la Wii U.

Wii U Super Smash Bros.

Super Smash Bros ne sauvera pas non plus la Wii U.

2015 et 2016, la Wii U est (déjà) en fin de vie

Après les sorties de Mario Kart 8 et Super Smash Bros. for Wii U, la console peine toujours autant à attirer les foules et chaque jeu qui dépasse le million d’exemplaires vendus est considéré comme une réussite par Nintendo. En janvier 2015, 3 ans après le lancement de la console, seulement 4 jeux ont réussi à dépasser le million : Mario Kart 8 et Super Smash Bros., ainsi que Nintendo Land et Super Mario 3D World. Depuis le temps, la plupart des éditeurs tiers ont abandonné le navire et Nintendo se retrouve seul à bord à lutter de toutes ses forces pour éviter le naufrage. Mais l’éditeur ne baisse pas les bras et mise sur des sorties inattendues comme l’exclusivité Bayonetta 2 ou encore sa nouvelle licence à venir, Splatoon, pour essayer d’attirer quelques acheteurs. Malheureusement, Nintendo étant seul à la barre, les sorties de jeux sont trop espacées et il faut attendre entre 3 et 4 mois voire plus pour avoir un titre digne de ce nom. Face à ce constat, Nintendo n’a pas d’autres choix et se met d’ores et déjà à développer sa prochaine console qui est officialisée en mars 2015 sous le nom de code NX, qui deviendra plus tard la Switch.

Wii U Nintendo Switch-manettes

Nintendo affirme à plusieurs reprises que sa nouvelle console sera une console hybride, qui ne remplacera ni la 3DS ni la Wii U et continue donc d’approvisionner cette dernière en jeux qualitatifs, à défaut d’avoir la quantité. En 2015 par exemple, nous pouvons noter les sorties de Splatoon, Super Mario Maker, Mario Party 10, Xenoblade Chronicles X, Yoshi’s Woolly World ou encore Pokken Tournament, uniquement des licences de Nintendo. Certains jeux éditeurs tiers continuent toutefois de sortir sur Wii U comme par exemple Just Dance 2016, LEGO Jurassic World ou encore Disney Infinity. Les meilleures ventes de la console sont néanmoins principalement sur les jeux Nintendo.

 

Breath of the Wild sur Wii U : une promesse non tenue par Nintendo ?

Il n’est pas possible de faire un article rétrospectif sur la Wii U sans parler du prochain jeu de la série The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Pour rappel, le jeu a été annoncé pour la première fois à l’E3 2014 pour une sortie prévue en 2015, en exclusivité sur Wii U.

Après plusieurs reports, le jeu sortira finalement le 3 mars 2017 sur Wii U, mais également sur la prochaine console de Nintendo : la Switch. Toutefois, les possesseurs de Wii U se sentent trahis : on leur a durant 3 ans promis un jeu utopique qui a été repoussé de nombreuses fois afin d’être disponible le jour du lancement de la Switch. Ce n’est pas la première fois que Nintendo fait le coup avec un jeu Zelda : c’est également le cas de Twilight Princess qui devait initialement sortir sur Gamecube avant d’être repoussé pour sortir également sur Wii. Cependant, cette fois-ci, les joueurs ont attendu Breath of the Wild beaucoup plus longtemps qu’ils n’ont attendu Twilight Princess, d’où la colère des fans de la licence. On peut néanmoins comprendre Nintendo : pourquoi sortir un jeu sur une console qui est morte, quand la Nintendo Switch possède toutes les cartes en main pour réussir, surtout portée par le lancement d’un nouveau Zelda. Il suffit de comparer les chiffres de ventes de Zelda : Twilight Princess sur Gamecube et sur Wii pour comprendre que Nintendo aurait tout à perdre de ne pas lancer Breath of the Wild sur la Switch.

Wii U Twilight Princess

Twilight Princess : 7 millions de ventes sur Wii contre 1 million 500 sur Gamecube.

Certes, Breath of the Wild sur Wii U et Switch proposent la même expérience de jeu et la même aventure, la seule différence se situe au niveau des graphismes : 720p sur Wii U contre 1080p sur Switch. Il n’empêche que la majorité des possesseurs d’une Wii U ont quand même l’impression d’avoir une version au rabais. Pire, pour inciter les joueurs à acheter Breath of the Wild sur Switch plutôt que sur Wii U, Nintendo a annoncé la sortie d’une édition collector exclusive à sa nouvelle console, que les joueurs Wii U ne pourront pas avoir. Encore un regret à mettre à l’actif de la Wii U, un de plus.

 

À qui la faute du flop de la Wii U ?

Il serait facile de jeter la pierre à Nintendo en disant que l’échec de la Wii U est entièrement leur faute. Certes, on peut évidemment pointer du doigt les erreurs de communication faites par Nintendo (en particulier sur le choix du nom de la console) avant sa sortie, les joueurs sont également responsables de l’échec de la Wii U, préférant délaisser une console avec des graphismes trop moches (à leur goût) préférant acheter les PS4 et Xbox One. Oui oui, j’ose accuser les joueurs de l’échec de la Wii U. En effet, faisons un petit retour en arrière à l’époque de la 6ème génération, qui voyait les consoles PS2/Xbox/Gamecube s’affronter. Tout le monde le sait, c’est la PS2 qui est sortie grande gagnante de cette génération, pendant que Nintendo subissait le pire flop de son histoire avec la Gamecube. Pourtant, les jeux disponibles sur cette dernière avaient de meilleurs graphismes que ceux sortis sur Playstation 2. Mais face aux faibles ventes de la Gamecube les éditeurs tiers tournèrent le dos à la console, préférant tout miser sur la PS2 qui se vendait beaucoup plus. Vous ne me croyez pas ? Comparons les graphismes du jeu Resident Evil 4 sur les 2 consoles :

La comparaison des graphismes PS2/Gamecube sur Resident Evil 4 est sans appel : le jeu est plus beau sur la console de Nintendo.

Face à cet échec, Nintendo a donc décidé de faire un virage radical : arrêter de miser sur le graphisme pour se tourner vers une nouvelle façon de jouer grâce à un gameplay original : la Wii était née. Le résultat est sans appel : plus de 100 millions de Wii ont été vendus à travers le monde, le plus gros succès de Nintendo pour une console de salon. C’est donc tout naturellement que l’éditeur a décidé de rester sur sa lancée avec la Wii U, malheureusement pour lui le succès ne fut pas au rendez-vous cette fois-ci. Vous l’avez compris, il ne sert à rien de critiquer Nintendo parce qu’ils ne proposent soi-disant jamais de jeux avec des graphismes qui tiennent la route : ils l’ont fait et tout le monde leur a tourné le dos, joueurs et éditeurs.

 

Finalement, que retiendra-t-on de la Wii U ?

La réponse à cette question dépendra de la vision de chacun, comme avec chaque console qu’elle fasse un flop ou un carton. Avec la Wii par exemple, certains retiennent ses graphismes trop “horribles” à leur goût là où d’autres retiendront l’immense succès de la console. Concernant la Wii U, commençons tout d’abord par faire une liste des points positifs qu’il est possible de retenir de la console :

  • Son gamepad atypique, qui proposait une manière innovante de jouer.
  • Comme toute console Nintendo, nous pouvons retenir les meilleurs jeux Nintendo tels que Super Mario 3D World, Mario Kart 8, Donkey Kong Country Tropical Freeze, Pikmin 3, Hyrule Warriors…
  • La Wii U possède également des petites perles en exclusivité du côté des éditeurs tiers, trop peu malheureusement, telles que Bayonneta 2, Xenoblade Chronicles X, Project Zero La Prêtresse des Eaux Noires…
  • La nouvelle licence made in Nintendo : Splatoon, un régal.
  • Un online gratuit.
  • La rétrocompatibilité avec les jeux Wii.

La même chose maintenant, mais avec les points faibles de la console cette fois-ci :

  • La faible autonomie du Gamepad ainsi qu’une portée de ce dernier beaucoup trop limitée.
  • L’abandon total des éditeurs tiers pour la console.
  • Un catalogue de jeux trop faible avec des sorties trop espacées.
  • Impossible de connecter 2 Gamepad sur la même console = impossible de jouer à des jeux comme Splatoon en ligne sur la même console.
  • La carotte Breath of the Wild.
  • Ses graphismes trop moches diront certains.

Comme je le disais plus haut, c’est à vous de voir ce que vous avez envie de retenir de cette console, libre à vous de retenir le positif ou le négatif. Après tout, il est vrai que la Wii U n’est pas exempte de tout reproche, loin de là. Mais ses concurrentes PS4 et Xbox One le sont-elles ?

Article écrit par Luyan le 03.02.2017

Vous pourriez apprécier

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Pin It on Pinterest

Shares