Breath of the Wild va-t-il vraiment révolutionner la série Zelda ? - Asgard.gg

Breath of the Wild va-t-il vraiment révolutionner la série Zelda ?

Depuis la conférence Nintendo Switch, nous savons maintenant que Breath of the Wild (que l’on peut abréger en BotW) arrivera sur Wii U et sur Switch le 3 mars prochain. Si le jeu s’annonce d’ores et déjà comme le jeu phare du lancement de la console, certaines personnes restent sceptiques quant au virage amorcé par la série avec le titre, jusqu’à craindre un possible flop pour le titre de Nintendo. En tant que fan de la série, je ne suis pas aussi dubitatif que certains et dans cet article, je vais énumérer certains points qui, selon mon avis, vont au contraire faire de Breath of the Wild l’un des meilleurs jeux Legend of Zelda.


Breath of the Wild : Un virage radical dans la série

E3 2014, Nintendo dévoile un court trailer afin d’annoncer le nouveau jeu Legend of Zelda, encore dépourvu de nom, à paraître sur Wii U en 2015. Après plusieurs reports, c’est donc le 3 mars 2017 que sortira finalement The Legend of Zelda : Breath of the Wild, sur Wii U et Switch. Après plus de 2 ans de report, beaucoup de rumeurs et d’informations auront circulé sur internet autour du titre, certaines fausses et d’autres vraies. Même si le jeu renferme encore quelques secrets qu’il gardera bien au chaud jusqu’à sa sortie, nous pouvons être sûrs d’une chose, c’est que Breath of the Wild annonce un tournant dans la série comme jamais auparavant.

Breath of the Wild Escalade

Breath of the Wild va-t-il faire atteindre des sommets à la série Zelda ?

1. Breath of the Wild proposera un doublage intégral

Attaquons directement en parlant sans aucun doute du plus grand bouleversement dans la série : pour la première fois dans un jeu Legend of Zelda (exception faite pour les Zelda sortis sur Philips CD-I, qui ne sont pas édités par Nintendo) la totalité des habitants d’Hyrule seront dotés de la parole. Lorsque le jeu a été annoncé à l’E3 2014, cette information a été la première rumeur à fleurir sur internet, accompagnée d’une autre rumeur parlant d’un Link au féminin, permettant au joueur de choisir le sexe du héros. Si cette dernière rumeur était en réalité fausse, la première a quant à elle rapidement été officialisée par Nintendo par l’intermédiaire d’Eiji Aonuma, le producteur de Breath of the Wild, et grâce à la bande-annonce diffusée lors de la conférence Nintendo Switch, nous pouvons pour la première fois entendre les voix françaises du jeu.

Breath of the Wild Eiji Aonuma

Eiji Aonuma, un nom et un visage bien connu des fans de The Legend of Zelda

Dans les précédents jeux Zelda, les personnages ne s’exprimaient que par onomatopées, à coup de “Héééééé”, “Hoy” et autre “OOOH”, ce qui donnait quelque part un charme à la série, mais Eiji Aonuma avait confié dans une interview que pour lui “Il est difficile de laisser une forte impression aux joueurs uniquement avec du texte.Quand on regarde la dernière bande-annonce, en particulier le moment où la Princesse Zelda fond en larmes dans les bras de Link, on ne peut qu’appuyer les mots de Mr Aonuma, un simple texte n’aurait jamais eu autant d’impact que celui procuré dans la vidéo avec un doublage, qui plus est de qualité. Il faut dire qu’on peut comprendre la réticence des fans, la seule expérience de doublage qu’ont eu les jeux The Legend of Zelda était sur CD-I, pour un résultat catastrophique au possible et internet se moque aujourd’hui encore du résultat final, plus de 20 ans après. En revanche, précisons que Link quant à lui ne possédera pas de doublage et il continuera à s’exprimer avec les bonnes vieilles onomatopées propres à la série.

Breath of the Wild Link Faces of Evil

Link: The Faces of Evil, sorti sur Philips CD-I : un doublage catastrophique.

Mon avis : Malgré le fait que je sois un grand fan de la série et que je suis maintenant habitué aux “Hééééy” de la série Legend of Zelda, je trouve qu’avoir un doublage dans la série peut apporter un réel plus à la série, à la simple condition qu’il soit de qualité. Pour ce que nous avons entendu de la bande-annonce, la qualité a l’air d’être au rendez-vous et avec ce doublage de qualité, c’est assurer l’impact qu’il manquait aux cinématiques comme le disait Eiji Aonuma. De plus, Link restant muet, nous pourrons toujours entendre avec nostalgie les onomatopées qui ont fait le charme de la série Legend of Zelda.

Breath of the Wild Zelda et Link

Entendre la Princesse Zelda fondre en larmes a collé des frissons à bon nombre de fans.

2. Un monde ouvert sans limites

Qui dit monde ouvert dit également une liberté sans limites et en soit, ce n’est pas ce point qui va proposer un changement radical dans la série. Les jeux Legend of Zelda ont toujours proposé un profond sentiment de liberté, comme par exemple celui que l’on ressent en explorant l’océan dans The Wind Waker, l’épisode sorti sur Gamecube. Même Legend of Zelda premier du nom, sorti sur NES, offrait également aux joueurs beaucoup de liberté pour l’époque, avec entre autres la possibilité de faire certains donjons dans le désordre. Mais avec Breath of the Wild, une fois la partie commencée, il sera possible d’explorer la totalité d’Hyrule comme bon nous semblera. Il sera même possible d’aller affronter le boss de fin directement après avoir commencé la partie !

Pour parler un peu des donjons, plus de 100 sanctuaires, qui feront office de mini-donjons, ainsi que 4 temples (selon les rumeurs) seront éparpillés dans Hyrule, avec évidemment la possibilité d’explorer le tout dans l’ordre que l’on préfère. Couplé à un monde ouvert sans temps de chargement, Breath of the Wild compte bien révolutionner l’exploration en offrant au joueur une sensation de liberté totalement inédite.

Breath of the Wild Sanctuaire

L’entrée d’un des nombreux sanctuaires présents dans Breath of the Wild

Autre nouveauté dans Breath of the Wild également, la façon de se régénérer. Si en temps normal dans les jeux Zelda, il suffit de casser des pots ou de trancher l’herbe afin de ramasser des petits cœurs, permettant de regagner un peu de santé, avec BotW, les cœurs de vies disparaissent au profit de la nourriture réelle. Il te manque de la vie ? Il va falloir aller chasser du sanglier afin de faire cuire sa viande pour regagner de la vie. Ce changement était obligatoire afin de rendre l’open-air du titre plus immersif, se régénérer en mangeant de la viande parait plus logique pour le titre qu’en ramassant un petit cœur de vie, même si c’est dommage qu’ils disparaissent. Terminons en parlant de la taille de la map de Breath of the Wild, devrait faire environ 360 km². À titre de comparaison, d’après les joueurs celle de Skyrim est de 37 km², celle de The Witcher 3 est de 135 km² et celle de Xenoblade Chronicles X fait 400 km², mais possède cependant beaucoup d’océan.

Breath of the Wild Comparaison des maps

La map entière de Breath of the Wild, comparée à celles d’anciens Zelda et à celle de Skyrim. L’image provient de Reddit.com

Mon avis : Depuis l’E3 2014 il me tarde de pouvoir enfin partir en exploration dans l’immensité d’Hyrule de Breath of the Wild. De plus, s’il est vraiment possible d’affronter le boss de fin dès le début du jeu, j’espère que BotW proposera différentes cinématiques de fin selon le moment du jeu où on arrive à le vaincre, ce que proposait par exemple l’excellent Chrono Trigger. Concernant la taille de la map, même si elle est beaucoup plus grande que celle de Skyrim ou de The Witcher 3, il ne faut pas non plus oublié que ces derniers sont des RPG occidentaux contrairement à BotW et Xenoblade : le style de jeu et la façon de faire est donc différent. Cependant, jamais aucun Zelda n’avais proposé une carte aussi grande auparavant, même la carte de Twilight Princess, qui était pourtant déjà conséquente, est 16x plus petite. Par contre, je regrette un peu la disparition des mythiques cœur de vie qui était la depuis le 1er épisode de la série. J’espère cependant que Breath of the wild proposera toujours la recherche des quart de cœur, qui permettent d’augmenter notre nombre de cœur, symbolisant de notre barre de vie.

Breath of the Wild Quart de Coeur SS

Les quarts de cœur vont-ils eux aussi disparaitre ?

3. Breath of the Wild : un mélange des meilleurs ingrédients d’anciens Zelda

D’abord prévu pour 2015, BotW a rapidement été repoussé à 2016 et pendant plus d’un an, Nintendo nous a assuré que le jeu allait sortir pour 2016, sans faute. Finalement, c’est donc en 2017 que sortira le jeu, mais sur ce point, je pense que c’est surtout un échec de Nintendo qui avait réellement l’intention de sortir Breath of the Wild en 2016. La raison qui me permet de dire ça ? L’année 2016 marquait le 30ème anniversaire de la série Zelda et quand on regarde toutes les images, vidéos et autres informations autour de Breath of the Wild, on dénombre un nombre impressionnant de clins d’œil et de références aux anciens Zelda.

Par exemple, nous pouvons noter le retour des Korogus de The Wind Waker, toujours au chevet du vénérable arbre Mojo, mais également celui des Célestriers de Skyward Sword, qui ressemblent cette fois-ci à des guerriers volants. Nous auront également le plaisir de retrouver les Gorons, les Zoras, les Sheikahs, les grandes fées… il sera même possible de retrouver le Link Loup de Twilight Princess grâce à la compatibilité Amiibo. Bref, avec Breath of the Wild, Nintendo veut permettre aux joueurs de se rappeler leurs meilleurs moments passés à jouer à un jeu de la série. Malheureusement, le jeu aura raté le 30e anniversaire symbolique, mais quoi qu’il arrive, Breath of the Wild offrira une bonne dose de frissons et de nostalgie à ses fans, qui se feront une joie de pouvoir enfin poser leurs mains sur le jeu.

À gauche, une illustration issue du manuel de Legend of Zelda, sorti sur Nes. À droite, une image de Botw publiée par Nintendo pour le nouvel an.

 

Mon avis : En tant que fan, la dernière phrase résume mon avis à elle toute seule. De plus, le dernier jeu Legend of Zelda sorti sur console de salon était Skyward Sword, en 2011, il y a déjà 6 ans. Si on ne prend pas en compte les 2 épisodes sortis sur 3DS, la dernière fois que les fans ont attendu aussi longtemps la sortie d’un jeu Zelda, c’était pour Ocarina of Time, avec la réussite qu’on lui connait encore aujourd’hui. D’ailleurs, il y a de fortes chances pour que le 3 mars prochain, Breath of the Wild arrive à faire ce qu’aucun fan de la série n’aurait cru possible il y a quelques années : détrôner Ocarina of Time du titre de meilleur jeu de la série The Legend of Zelda. Il est certes encore un peu tôt pour sortir une telle affirmation, mais Ocarina of Time n’a certainement jamais autant tremblé que ces derniers jours…

Breath of the Wild Ocarina of Time

Ocarina of Time : une hégémonie qui va bientôt prendre fin ?

4. Encore sceptique sur la réussite de Breath of the Wild ?

Dans ce dernier point, je vais essayer de convaincre les personnes qui sont encore sceptiques sur la réussite de Breath of the Wild, si toutefois certaines personnes arrivent encore à être sceptiques après tout ça. Commençons par parler du renouveau et du scepticisme dans la saga Zelda. Quand on regarde les anciens jeux de la saga, chaque titre de la série a apporté son lot de nouveautés accueillies avec beaucoup de craintes : Ocarina of Time ouvrait le bal de la 3D, The Wind Waker proposait un vaste océan à explorer à bord du lion rouge, Twilight Princess offrait à Link la faculté de se transformer en loup, Spirit Tracks nous plaçait comme conducteur d’un train… Vous avez compris : beaucoup de sceptiques pour combien de déçus au final ? Je dirais même que plus les joueurs sont sceptiques, plus ils sont conquis au final.

Breath of the Wild The Wind Waker

Legend of Zelda The Wind Waker est l’exemple parfait : critiqué par tous lors de son annonce, adulé par le monde à sa sortie.

Pour finir sur un certain point, parlons des graphismes, parce que oui certains critiquent les graphismes de Breath of the Wild pas assez matures à leur goût. Les graphismes de BotW apportent ce côté féerique qui fait le charme de la série Legend of Zelda, c’est cette petite touche féerique qui permet d’apprécier un jeu Legend of Zelda à sa juste valeur. D’ailleurs, quel autre mot que féerique peut à lui tout seul définir la saga Zelda, il n’y en a pas. Toujours pas convaincu ? Essayez d’imaginer Breath of the Wild avec les graphismes de The Witcher 3 … on est d’accord : ça ne marcherait pas.

Article écrit par Luyan le 21.01.2017

Vous pourriez apprécier

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Pin It on Pinterest

Shares