Solo - A Star Wars Story : Han, ils auraient dû te laisser Solo - Asgard GG
Solo – A Star Wars Story : Han, ils auraient dû te laisser Solo
Par Ailoas le 04.06.2018

Bonjour à tous et à toutes !
Aujourd’hui nous allons parler du nouveau spin-off de l’univers Star Wars qui se concentre sur un des personnages le plus culte et charismatique de la saga, notre contrebandier préféré : Solo – A Star Wars Story.

Solo – A Star Wars Story est le second spin off après un excellent Rogue One. Il est réalisé par Ron Howard avec Alden Ehrenreich, Emilia Clarke et Donald Glover. Le film bénéficie d’une écriture de scénario par Lawrence Kasdan, scénariste assez connu pour son travail notamment sur l’épisode V et VI de la saga Star Wars ainsi que sur Les Aventuriers de l’arche perdue. Nous avons donc une personne ayant participé à l’évolution du personnage qui a travaillé sur ce spin-off, ce qui semblait être de bonne augure.
Mais au fil de sa production, le film n’a cessé de changé de main et de subir des transformations. Il nous arrive enfin dans nos salles obscures, et pour quel résultat ? Nous allons le voir.

Le film se lance le défi de nous présenter les origines de Han Solo et ce qui l’a amené à être le personnage que nous avons vu évoluer dans la saga originelle.

On va être clair directement : j’adore la saga Star Wars. Elle m’a bercé durant toute mon enfance et j’ai grandi au fur et à mesure de la sortie des films (la prélogie). Je suis donc souvent porté par mon coté fan-boy de l’univers et je peux être moins critique envers les films dans cet univers que dans d’autres univers type Marvel ou DC. Mais je pense pouvoir vous donner un avis quand même intéressant si vous êtes familier à l’univers Star Wars de près ou de loin.

Comme à notre habitude cette chronique est garantie sans spoil sur le film . Pour voir d’autres critiques, je vous renvoie à notre critique des récents Infinity War ou Deadpool 2 , ou dans l’univers Star Wars : Star Wars VII – Le Dernier Jedi.

Solo – A Smuggler Story :

Bon commençons par les points positifs, le fond de l’histoire de Solo – A Star Wars Story est vraiment intéressant. Clairement, on sent que cette dernière a subi des changements durant son tournage à plusieurs moments mais elle se laisse suivre et présente un univers que trop peu représenté dans les films Star Wars. On nous a promis une ambiance plus tonitruante, basée sur la partie plus criminelle de l’univers Star Wars.

Le film nous présente ainsi un univers intéressant, en nous proposant une histoire de criminels, de braquages, de filous et de voleurs. Ce qui certes était déjà abordé dans des comics, jeux vidéo et livres présentant l’univers étendu de Star Wars mais qui est une première dans la saga cinématographique.

On nous présente ainsi le personnage de Han, qui depuis son plus jeune âge doit voler et se battre pour survivre dans les rues où il habite. Le milieu présenté est sombre, bien loin des ambiances qu’on pouvait voir sur Tatooine ou encore Coruscant dans les autres films. La planète y est présentée crasseuse, habitée par des êtres dont le seul but est de profiter de la pauvreté des autres pour enrichir. Cette première planète, nous est présentée comme une prison à laquelle aucun habitant ne peut s’échapper à moins de devenir riche et se payer un ticket pour la navette. Même la seconde partie du film présentera encore et toujours des personnages ayant des rapports avec le crime dans Star Wars. Et c’est très réussi, on a vraiment l’impression de vivre une histoire inédite de l’univers Star Wars, des histoires comme on aimerait en voir plus souvent dans la saga cinématographique et pas uniquement en comics, livres ou séries.

Après le scénario en lui-même se laisse suivre sans jamais nous marquer. L’histoire est intéressante mais jamais prenante. On ressortira du film en ayant l’impression d’avoir rien appris de réellement important sur le personnage malgré certains moments qui peuvent sembler clé dans le développement du personnage.

Une bouillasse grisâtre :

Abordons maintenant le premier point qui fâche dans ce nouveau film : l’image est grise durant tout le film. À aucun moment durant le film, j’ai eu la même impression que pouvait me donner les autres films de tenter des choses au niveau de l’image, de l’esthétisme des différents plans. Nous sommes devant une image dont le ton et les couleurs vont que trop rarement changer.

Solo - A Star Wars Story

Les seuls plans qui valent le coup d’œil dans le film.

Seule scène qui m’a un peu plu au niveau des éclairages et du traitement, est la scène de rencontre avec Lando dans un casino. Scène qui a été d’ailleurs utilisée pour le marketing du film tant je pense qu’ils n’avaient pas de plan plus intéressant à proposer pour mettre en valeur le film.

Le film souffre donc pour moi, soit d’un manque manifeste d’ambition cinématographique, ou du multiple changement qu’a subi la réalisation du film durant son tournage.

Les acteurs : I have a bad feeling about this…

Alors soyons clair : seul l’acteur qui joue Lando (Donald Glover) remonte un peu le niveau. Le reste du casting est composé de personnes qu’on sent qu’ils ont mal dirigées sur le plateau et dont le cabotinage ferait trembler le plus fervent fan de la saga.

Commençons par le personnage qui devrait intéresser le plus de gens : Han Solo. L’acteur qui joue le personnage d’Han Solo (Alden Ehrenreich) est clairement moins charismatique qu’Harrison Ford. Il ne transpire pas du tout le même sentiment de personnage sûr de lui, qui cherche à cacher aux autres ses bonnes intentions pour passer pour un véritable contrebandier. Ici, nous sommes devant un Solo au rabais qui ne semble sûr de lui à aucun moment du film. Il n’est jamais convaincu de ce qu’il dit et cela se voit à l’écran. On ne lui demandait pas d’être au niveau d’Harrison Ford mais du coup sa prestation dénature le personnage qu’on a eu l’habitude de voir dans tous les autres film Star Wars. La fin du film arrive même à désacraliser son rôle dans les futurs films et de rendre Han “trop” gentil.
Ce qui était intéressant avec le personnage de Han Solo était justement le fait qu’il n’était pas manichéen au contraire de Luke qui lui était le stéréotype du héros. Il apportait un personnage sceptique sur la Force et sur la capacité de la rébellion à vaincre l’Empire. Ici, on nous présente un personnage au contraire très manichéen et c’est pour moi une petite déception.

Pour aborder le reste des personnages, la plupart n’ont pas de réel intérêt à être présentés plus longuement. Les personnages sont souvent creux ou volontairement  sous-exploités pour permettre au film de produire une suite. Notamment le personnage d’Emilia Clarke qui a seulement pour but de servir de fil rouge à l’histoire et de pouvoir proposer une suite dans un avenir proche.


Conclusion :

Solo – A Star Wars Story est un film très très moyen qui ne vaut pas la peine de payer sa place de cinéma pour aller le voir. Il n’en reste pas moins un film intéressant si on s’intéresse à l’univers Star Wars, mais à regarder lors de sa sortie en DVD avec des amis pour éviter de payer trop cher pour le voir.

Le film n’est pas sans surprise car il proposera des multiples clins d’œil pour flatter le fan, mais rien de suffisant pour valoir une place de cinéma pour le film. Si vous avez envie d’aller au cinéma, allez plutôt voir le très sympa Deadpool 2 ou encore Mutafukaz, vous en aurez au moins pour votre argent.

Article écrit par Ailoas le 04.06.2018

Vous pourriez apprécier

Avengers : Infinity War – Thanos est enfin là après 10 ans d’attente !

Ready Player One – Le pouvoir de la Pop-Culture

Critique sans spoil : Star Wars : The Last Jedi – L’épisode le plus mature de la saga ?

Justice League – Le film DC tant attendu ?

Tags: , , ,

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cet article!

Vous devez être connecté pour commenter.