IGS - La VR en force - Asgard GG
IGS – La VR en force
Par Ravengar le 13.11.2018

L’IGS a été l’occasion pour découvrir un peu ce qui se faisait en matière de VR. Vos serviteurs dévoués ont donc approché différents stands proposant aux visiteurs des expériences VR, parfois originales, parfois moins, afin d’en faire un rapide retour.

 


RoboRecallIGS VR RoboRecall

Les robots se révoltent et la compagnie RoboReady fait appel à vous afin de partir à leur recherche et les rappeler (un synonyme de détruire il faut croire). Dans RoboRecall, vos possibilités de mouvement sont grandes. Vous pouvez attraper les robots, les démembrer et les jeter sur d’autres. Vous pouvez également attraper des balles et les relancer sur vos ennemis. Mais vous pouvez également choisir une manière plus classique : les flingues. RoboReady vous fournit un arsenal d’armes à feu afin de venir à bout des robots récalcitrants. L’expérience est plaisante et l’immersion immédiate. La prise en main n’est pas évidente au début, surtout pour un néophyte de la VR, mais le jeu devient vite addictif.

 

 

RoboRecall est développé par EpicGames et disponible pour une trentaine de francs suisses (ou d’euros) sur le magasin d’Oculus ou gratuitement à l’achat de manettes Oculus Touch.

 


Space Pirate Trainer

Bon, avouons-le tout de suite, le titre semble prêter à confusion. Nous ne voyageons pas à travers la galaxie à bord de notre Faucon Millenium. Ici il s’agit simplement de détruire des vagues d’ennemis robotiques qui s’attaquent à nous. Nous avons à disposition un bouclier qui peut se transformer en une sorte de “harpon/bâton d’électrocution” et d’une arme à feu possédant différents modules de tirs. Cela va du simple pistolet au lance-grenades.

IGS VR Space Pirate Trainer

À l’instar de RoboRecall, le jeu se veut immersif et immédiat, mais il manque un peu de ce “reviens-y” que l’on retrouve dans le jeu ci-dessus. On fait quelques parties, puis on semble l’oublier. Pour autant, son côté très arcade pourra plaire à certains.

Le jeu est disponible sur Steam et le magasin Oculus au prix de 15 CHF (ou 15 €) et est développé par I-Illusions.

 


Koliseum Soccer

IGS VR Koliseum Soccer 1

Finissons par Koliseum soccer, qui est en réalité une version VR du classique baby-foot, était également présent. L’un des buts de cette innovation est de permettre à un large public d’accéder à la VR sans subir le contre-coup du motion sickness, soit les nausées que certains joueurs peuvent ressentir après une session de VR.

 

Le populaire baby-foot était donc un choix tout à fait logique pour les développeurs. En effet, les mouvements des joueurs dans l’espace étant limités et les règles déjà familières au public, Koliseum Soccer remplit son objectif d’accessibilité. Cependant, si le dispositif dans sa forme physique se rapproche du baby-foot bien connu, la version VR offre tout de même ses subtilités à l’aide de boutons intégrés sur les manches, qui permettent d’effectuer des lobes et mêmes des dribbles. Des événements scriptés comme l’arrivée de balles supplémentaires sur le terrain peuvent également venir bouleverser  la partie.

 

En tout cas, les sensations sont là ! Cependant, le dispositif ne sera malheureusement sans doute pas destiné à la vente au grand public, puisque quatre machines (une par joueur) sont nécessaires pour faire tourner le jeu.

IGS VR Koliseum Soccer 2

Article écrit par Ravengar le 13.11.2018

Vous pourriez apprécier

E3 2017 : Conférence PlayStation E3 – La conférence des grands noms

E3 2017 : Conférence Ubisoft – Pari gagnant pour UbiE3 !

E3 2017 : Conférence Bethesda – Une conférence satisfaisante

Innovation Pédagogique à SUPINFO

Tags: , ,

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cet article!

Vous devez être connecté pour commenter.