E3 2019 - Conférence Ubisoft : en-dessous de la moyenne - Asgard GG
E3 2019 – Conférence Ubisoft : en-dessous de la moyenne
Par Flowa le 12.06.2019

C’est presque devenu une coutume pré-E3, comme un pré-show ou une entrée avant le plat de résistance qu’est la conférence Ubisoft. Les jeux Ubisoft se font leaker à quelques mètres de la ligne d’arrivée à Los Angeles. On s’en étonnait les premières fois et maintenant c’est une sorte de running gag, le navire de l’éditeur français fuite forcément. Mais ça ne l’empêche pas d’avancer et de garder quelques surprises dans sa cale. Est-ce que le plus gros studio made in France a mis l’accent sur autre chose que le fabuleux anglais de son Président ? Entre absences remarquées et jeux à potentiel, nous tâcherons d’y répondre.

Le cercle des annonces disparues

Les espoirs étaient permis avant la conférence Ubisoft concernant la présence, par exemple, de l’ami Sam Fisher ou de voir débarquer Rayman et Globox, mais forcément, si de telles licences revenaient, la salade de leaks en aurait comportées. La déception au moment de la clôture de la conférence était donc moindre.  Un peu plus compliqué à avaler par contre, le fait de ne même pas avoir vu un petit bout de quelque chose de Beyond Good & Evil 2. Entretenir la hype n’est pas forcément nécessaire pour un tel jeu, mais personne n’aurait craché sur un peu d’informations.

Hack & Slash

Après l’ouverture baignée par l’orchestre Assassin’s Creed Symphony, Ubisoft nous a montré une longue séquence de gameplay de Watch Dogs Legion, troisième volet de la licence. Nous avons pu comprendre ce que l’ambition du jeu cachait dans ce Londres en proie aux conséquences néfastes du Brexit : tout le monde peut rejoindre la résistance ! Chaque PNJ peut devenir l’une de vos recrues chez DedSec et aider à combattre le régime répressif en place. La promesse est alléchante. Pour le reste, tout semble reposer sur les acquis de la série et il faudra attendre le 6 mars 2020 pour mener la guerre londonienne avec votre bande de hackers.

Pose ton gun, bad boy pose ton gun

L’ombre de Tom Clancy planait sur la conférence Ubisoft, un peu trop même, à tel point qu’on se serait cru au Festival du Gun du Dakota du Sud de la NRA. Entre Jon “The Punisher” Bernthal qui débarque sur scène avec son molosse pour nous dire à quel point il va botter des culs dans Ghost Recon Breakpoint à la tête de son escouade The Wolves (Beta le 5 septembre prochain), la présentation de Tom Clancy’s Rainbow Six Quarantine, un FPS coopératif à 3 joueurs qui affrontent un parasite qui fait plus que combattre l’acnée, et la salve de DLC de The Division 2 qui débarqueront respectivement en juillet et automne 2019 pour une clôture début 2020.

Nouvelles IP hip hourra

Tout ne sentait pas la poudre à canon ou le réchauffé lors de cet événement, même si c’est pas passé près. En effet, deux nouvelles IPs ont été annoncées. La première sent bon l’influence d’un certain Breath of The Wild avec un jeu d’action-aventure aux saveurs mythologiques par les papas d’Assassin’s Creed Odyssey. C’est joli tout plein et lors de notre exploration, nous y croiserons Dieux et monstres de la Grèce Antique et ça s’appelle du coup Gods & Monsters. Sortie prévue le 25 février 2020.

La deuxième nouveauté de cette conférence Ubisoft, qui avait récemment fait parler d’elle à l’insu du plein gré du développeur bleu-blanc-rouge, c’est Roller Champions que ses forgerons annoncent aussi marrant à regarder qu’à jouer. Nous ne sommes pas contre l’idée de les croire mais nous jugerons sur pièce ce que ce Roller Ball ascendant cartoon a sous le capot. La démo sera disponible du 10 au 14 juin.

Plus rien de nouveau sous le soleil

Malheureusement pas d’autres surprises et certainement pas le nouveau Just Dance qui fête ses 10 ans si j’ai bien suivi quand mes globes oculaires saignaient en regardant les quelques chorégraphies proposées. Il n’empêche qu’il y a un fort public pour la licence et le succès sera forcément au rendez-vous pour Just Dance 2020. Les licences à succès que sont Rainbow Six Siege et For Honor auront également droit à du contenu supplémentaire très prochainement.

Dernière annonce, qui ne surprendra même pas les plus naïfs : Ubisoft lance son propre service d’abonnement à ceci près que celui-ci est dédié aux joueurs PC et à Stadia pour la somme de 14.99$. Le bouzin nommé Uplay + sera live en septembre prochain avec une centaine de titres disponibles.

Alors Bobby, ils ont fait fort les frenchies ?

Ben non Bobby, ils n’ont pas fait fort les p’tits amis de chez Ubisoft. C’était convenu, sans surprise et à part le concept de Watch Dogs Legion qui fait plus office d’arbre qui cache le saccage de la forêt par les enfants de Tom Clancy, pas grand chose à grignoter. Nous garderons quand même un oeil sur Gods & Monsters qui peut être une bonne surprise. Monsieur Guillemot veillez à ne pas garder en otage Sam Fisher trop longtemps, il vous faudra plus que Jon Bernthal et Milou pour arrêter les fans en manque de sensations fortes !

 

Article écrit par Flowa le 12.06.2019

Vous pourriez apprécier

E3 2019 – Conférence Square Enix mais surtout Final Fantasy !

E3 2019 – Conférence Nintendo : l’art de la guerre

E3 2019 : The PC Gaming Show – Pour tous les goûts

E3 2019 : Conférence Devolver – Le spectacle continue !

Tags: , , , , , ,

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cet article!

Vous devez être connecté pour commenter.