E3 2019 : Conférence Bethesda - C'est raté pour cette année ! - Asgard GG
E3 2019 : Conférence Bethesda – C’est raté pour cette année !
Par Ashmaker le 10.06.2019

La conférence Bethesda de cet E3 2019 n’est pas forcément celle qu’on attendait avec le plus d’impatience. Leur conférence de l’année dernière était remplie de grandes annonces comme RAGE 2, Fallout 76, les jeux Wolfenstein, Quake Champions, et même un teasing pour Elder Scrolls VI. Mais depuis le mois de juin 2018, Bethesda a enchaîné erreur sur erreur, déception sur déception, outrage sur outrage. Avec EA / Bioware et Activision, Bethesda fait partie des studios qui ont réussi à se mettre leur communauté à dos et à raison !

C’est pourquoi la conférence Bethesda a commencé par une belle vidéo mettant en avant les joueurs, avec le slogan “Il n’y aurait pas de jeu sans joueurs”. Mais ce n’était vraiment qu’une série d’excuses pour une année ratée, et une promesse d’écouter les joueurs à l’avenir. Voyons donc s’ils ont l’intention de la tenir cette année.

Pour retrouver les résumés de toutes les conférences de l’E3 2019, vous pouvez cliquer sur ce lien pour un accès direct à tous nos articles !

Une conférence Bethesda qui tente de sortir la tête de l’eau

Pour le coup, Bethesda envoie immédiatement Todd Howard sur scène, il faut regagner la confiance du public et on sort les “big guns” tout de suite ! Dès les premiers mots, le thème de la conférence Bethesda est clair : tous les intervenants vont s’excuser, et s’excuser, et s’excuser encore et encore. Enfin, presque. Si vous voulez voir le live dans sa totalité, vous pouvez cliquer sur ce lien Youtube.

Les annonces de nouveaux jeux

Commençons par les bonnes nouvelles, les rares perles réjouissantes de cette conférence !

Ghostwire Tokyo

Découvrez le nouveau jeu du studio Tango Gameworks, que vous connaissez certainement pour la série The Evil Within. Un jeu d’action-aventure où vous devrez enquêter sur la cause de disparitions massives d’individus dans la ville de Tokyo. Pour le contenu, il y aura des factions, des esprits, des aliens, des complots, et beaucoup de questions sur l’aspect paranormal des événements du jeu. Cependant cette fois, ce ne sera pas un jeu d’horreur mais bien d’action et de combats contre les créatures inconnues de cette version de Tokyo. En tout cas, ce jeu a l’air plutôt très très chouette d’après le trailer (mais on attend du gameplay avant de trop s’enthousiasmer) !

Deathloop

Le nouveau jeu d’Arkane Lyon (Dishonored) s’annonce intéressant ! Les deux protagonistes, Colt et Juliana, sont bloqués sur une île remplie d’ennemis dans laquelle ils vivent une boucle infinie qui recommence à chaque mort. Sauf que si Colt veut arrêter cette boucle pour s’en échapper, Juliana est tout le contraire : elle aime la liberté que lui procure l’île et veut que la boucle continue. Ils arrivent donc à la conclusion qu’ils doivent chacun tuer l’autre pour atteindre leur but. Si on n’a pas d’informations sur le gameplay, outre le fait qu’il s’inspire fortement de la liberté de choix inaugurée par Dishonored, on peut s’attendre à un beau jeu d’action et de réflexion, avec une inspiration à la Superhot peut-être ?

Les futures sorties déjà connues

Pas vraiment d’informations folles de ce côté-là, mais des confirmations qui feront (peut-être) plaisir aux fans !

Wolfenstein

Wolfenstein continue de revenir pour l’E3 avec des jeux deux par deux. Avec tout d’abord un jeu VR intitulé Wolfenstein Cyberpilot, et en second la confirmation de Youngblood après l’annonce de l’année dernière. Youngblood sera donc un jeu solo et coop qui sortira le 26 juillet 2019.

DOOM Eternal

DOOM Eternal se dévoile un peu plus depuis la conférence Stadia, et cette fois nous avons le droit à un trailer “narratif”, un deuxième trailer de gameplay sur le déplacement, et un troisième trailer sur le gameplay de combat ! Et la sortie est pour le 22 novembre, avec une édition collector (qui comprend un vrai casque…).

Il y aura également un mode multijoueur asymétrique avec un tueur de démons et deux démons qui s’affronteront sur trois manches. Vous connaissez Evolve, le jeu qui est mort, a été reboot, et est mort à nouveau ? Voilà !

Des nouveautés pour des jeux déjà sortis

Et cela veut dire plus de contenus pour des jeux qui n’ont pas vraiment fait parler d’eux de façon positive. Ceci est un euphémisme dans certains cas.

Fallout 76

La mise à jour intitulée Wastelanders pour la deuxième année de Fallout 76 va changer beaucoup de choses, et certainement pour le mieux, puisqu’il était difficile de faire pire. Premièrement, les PNJs humains et alliés arrivent finalement dans le jeu, sous les ovations du public ! Et ils seront accompagnés de nouveaux choix de dialogue, d’une suite de quêtes, de nouvelles récompenses. La narration revient donc dans l’univers de Fallout 76, et gratuitement pour les joueurs actuels. Et si vous n’avez pas eu l’occasion de tester le jeu, une semaine d’essai vous est proposée jusqu’au 17 juin.

Mais ce n’est pas tout : un nouveau mode intitulé Nuclear Winter débarque également. Et, c’est… un… Battle… Royale. Bon, tout n’est pas perdu, puisque ce n’est pas juste un Battle Royale à 52 joueurs, mais il y aura aussi des créatures à tuer, des perks à débloquer, et peut-être de la construction ? Vous pourrez vous faire votre opinion du mode dans la période d’essai également, si jamais vous arrivez à passer outre vos inquiétudes.

The Elder Scrolls Online

Après la sortie d’Elsweyr, sous des revues mitigées mais dans l’ensemble positives, les dragons tant attendus débarquent pour des affrontements qui promettent d’être épiques si on en croit cette cinématique :

RAGE 2

L’expansion Rise of the Ghosts débarque avec de nouvelles armes, capacités, une nouvelle histoire, une nouvelle faction et surtout de nouveaux véhicules dont un bon gros méca ! Si vous avez le jeu, ça devrait vous intéresser !

Le jeu mobile, l’invité qui s’incruste partout !

Parce qu’il représente plus de 50% du marché actuel, l’E3 ne serait pas l’E3 sans du jeu mobile désormais (et ça me frustre sévèrement, mais c’est mon avis personnel !).

Elder Scrolls Blades

De nouvelles mises à jour avec des professions, du JcJ, et également une arrivée sur la Switch. Mais ce jeu n’a pas non plus échappé à l’année ratée de Bethesda, avec des critiques assez violentes à l’encontre de son système de monétisation. Donc même s’il reste free-to-play pour la Switch, et qu’il autorisera le crossplay, est-ce que cela suffira pour masquer les autres défauts du jeu ?

Commander Keen

Zenimax annonce un nouveau jeu en développement à côté d’Elder Scrolls Online : un jeu free-to-play mobile intitulé Commander Keen. Si vous reconnaissez le nom, vous n’êtes pas tout jeune : le premier jeu de la série date de 1990, tandis que le plus récent remonte à 2001 sur Game Boy Color. Un jeu mobile solo et multijoueur à venir cet été sur Android et iOS avec également une vidéo de gameplay !

Elder Scrolls Legends

Toujours dans le jeu mobile, Elder Scrolls Legends, le jeu de cartes, recevra une nouvelle expansion cet été : Moons of Elsweyr.

Orion, un complément à Stadia pour Bethesda

Orion est une solution développée par Bethesda qui s’intègrera à tous les moteurs de jeu pour réduire leur consommation de bande passante et accroître la vitesse de streaming du jeu. Imaginé pour compléter les solutions comme Stadia ou xCloud, Orion devrait également réduire les coûts pour les joueurs, les développeurs et les éditeurs. Si le streaming fonctionne comme toutes les entreprises ont l’air de penser, Orion pourrait être plébiscité pour de nombreux jeux.

Eeeeet pas d’Elder Scrolls VI. Rien du tout. Niet, nada, zilch, pas un mot. Tant pis, je suppose.


Conclusion d’une conférence Bethesda à l’image de son année : vraiment pas top

C’est dans le titre : la conférence Bethesda est la même que l’année dernière, sans Elder Scrolls VI à la fin. Et avec, en bonus, les mêmes erreurs qui ont l’air de se répéter : des jeux mobiles qui n’intéressent personne, des éditions collectors malgré la débâcle de celle de Fallout 76, et rien de vraiment nouveau de la part des studios Bethesda. Ah si, un Battle Royale pour Fallout 76. Il faut croire que les excuses et les belles paroles de début de conférence sont rapidement passées à la trappe !

Heureusement, les studios first-party (Arkane Lyon et Tango Gameworks) ont sauvé cette conférence de l’ennui total avec Deathloop et Ghostwire Tokyo. Restez donc à l’affût pour plus d’infos sur ces deux jeux, pour le reste, je passerai personnellement mon chemin.

Article écrit par Ashmaker le 10.06.2019

Vous pourriez apprécier

E3 2019 – Conférence Square Enix mais surtout Final Fantasy !

E3 2019 – Conférence Nintendo : l’art de la guerre

E3 2019 – Conférence Ubisoft : en-dessous de la moyenne

E3 2019 : The PC Gaming Show – Pour tous les goûts

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cet article!

Vous devez être connecté pour commenter.