La nostalgie du Dimanche : Banjo-Kazooie - Asgard.gg

La nostalgie du Dimanche : Banjo-Kazooie

Aujourd’hui, c’est Dimanche et comme Dimanche est le seul jour de la semaine qui rime avec Nostalgie, le Dimanche c’est Rétro Gaming. À tous les joueurs et joueuses amoureux de jeux Oldschool, je vous donne rendez-vous tous les Dimanches pour faire un retour vers le passé avec la NDD, la Nostalgie du Dimanche. Aujourd’hui, le jeu qui va nous donner notre dose de nostalgie est…


Banjo-Kazooie

Ah, je ne me lasserai jamais de cette intro… Ce Dimanche nous allons donc parler de l’un des meilleurs jeux de la Nintendo 64 : Banjo-Kazooie !

Banjo-Kazooie écran titre

Banjo-Kazooie, qui peut aussi être abrégé en B-K, a été développé par RARE. Il est sorti en 1998 exclusivement sur Nintendo 64 et a donc été édité par Nintendo. À l’origine, le projet Banjo-Kazooie était d’abord prévu sur Super-Nintendo dans un style graphique proche de celui de Donkey Kong Country, un autre excellent jeu de Rare, mais il a finalement été reporté sur Nintendo 64 pour le résultat que l’on connait aujourd’hui. Comme Banjo-Kazooie est l’un des premiers jeux de plates-formes en 3D, il s’est inspiré de Super Mario 64 et on peut d’ailleurs retrouver quelques similitudes entre les deux jeux, comme par exemple la quête des Pièces de Puzzle qui est inspirée des étoiles de Super Mario. Mais même si on retrouve quelques points communs avec d’autres jeux, grâce à son univers propre, Banjo-Kazooie est un jeu qui ne ressemble à aucun autre. De plus, B-K peut également se targuer de posséder l’un des plus grands secrets de l’histoire du monde des jeux vidéo, j’ai nommé le “Stop’N’Swop”, mais j’en reparlerai plus tard le moment venu.

Dans le jeu, le joueur prend le contrôle de Banjo, un ours un brin paresseux et de son amie Kazooie, un oiseau qui a élu domicile dans son sac à dos et qui ma fois possède un langage bien particulier. Grâce à son style graphique, ses musiques, son humour déjanté et son univers atypique, RARE a réussi à faire s’imposer Banjo-Kazooie jusqu’à le faire devenir l’un des jeux culte de la Nintendo 64 et quand on connait le catalogue de jeux culte de la console, on peut dire que c’est un véritable exploit. Mais Banjo-Kazooie n’en est pas arrivé là par hasard et je vais vous le prouver dans cet article.

Banjo-Kazooie Balade

Oui oui Kazooie, c’est parti pour la balade !

Banjo-Kazooie : l’histoire

C’est une belle journée à la Montagne perchée. Banjo et son amie Kazooie sont en train de faire une sieste, pendant que Tooty, la sœur de Banjo, est en train de discuter avec la taupe Bottles. Pendant ce temps là, la sorcière Gruntilda est en train de discuter avec son Chaudron. “Dis moi, Chaudron pour me plaire, qui est la plus belle des sorcières?” (Toute ressemblance avec une certaine Reine est totalement fortuite). “C’est vous maîtresse. Enfin non, c’est Tooty, jeune et gentille, la plus belle de toutes les filles”. “QUOI ?” répondit la sorcière “C’est ce qu’on va voir, non d’un pétard !” Ni une ni deux, Gruntilda prit son balai magique et s’envola avec. “Tooty est belle, ça ne va pas durer, bientôt ses charmes je vais voler ! Viens par là mon petit chat, moche et grosse bientôt tu seras”. L’horrible sorcière Gruntilda kidnappa la belle Tooty dans le but de lui voler sa beauté. Banjo, son grand frère, décida de pénétrer dans l’antre de la sorcière afin de partir libérer sa sœur des griffes de la vilaine sorcière Gruntilda.

Banjo-Kazooie histoire

Vous venez d’avoir le résumé du scénario de Banjo-Kazooie. Passons maintenant dans le vif du sujet et parlons du jeu en lui-même.

Banjo-Kazooie : les points positifs

Avant de commencer, sachez que les points positifs et négatifs que je vais énumérer ne sont qu’un avis personnel !

Les personnages déjantés

Si Banjo-Kazooie possède beaucoup de points positifs, ce qui fait le charme du jeu c’est bien évidemment ses personnages tous plus déjantés les uns que les autres. Je vous propose de parler un peu plus en détails de certains PNJ principaux que l’on peut rencontrer dans le jeu. D’ailleurs au passage, aucun des personnages que l’on rencontre dans le jeu ne possède de doublage, c’est un choix de l’équipe de développement qui pensait que des voix réelles auraient empêcher l’immersion totale du joueur. Dans Banjo-Kazooie, nous pouvons donc croiser :

 

Banjo et Kazooie, évidemment, qui sont les protagonistes principaux de l’histoire. Les noms de nos deux héros viennent de deux instruments de musique : le Banjo, pour Banjo et le Kazoo pour Kazooie. Comme Banjo est un ours, il est assez lent et ne peut pas sauter très haut, mais grâce à Kazooie il est possible de courir plus vite et d’augmenter la hauteur des sauts. Encore mieux, en progressant dans le jeu on apprendra même la capacité de pouvoir voler. Banjo étant un ours, notre vie est représentées par des alvéoles de miel et on peut récupérer de la vie en mangeant du miel justement.  On peut également augmenter la taille de notre barre de vie en ramassant des alvéoles vides. N’empêche, avoir un jeu vidéo avec pour héros un ours qui peut voler grâce à un oiseau caché dans son sac à dos, c’est quand même la classe.

Banjo-Kazooie Banjo et Kazooie

Bottles la taupe, qui est là pour nous apprendre de nouvelles techniques très pratiques. Bottles dit les choses telles qu’il pense, ce qui ne plait pas à Kazooie. Au début du jeu par exemple, il lui a dit qu’elle a vraiment une drôle de trogne, ce à quoi elle rétorqua d’un “dégage bouffon”. Le grand amour tout le long du jeu entre eux deux.

Banjo-Kazooie Bottles

Mumbo Jumbo, un chaman qui peut nous transformer en diverses formes en échange de crânes magiques. D’ailleurs, le personnage de Mumbo est le seul qui a bénéficié d’un doublage et pour la petite anecdote, la voix de Mumbo est celle du compositeur, Grant Khirkope. Il a enregistré la phrase “Come and have a go, if you think you’re hard enough”, qu’il a ensuite mélangée afin de donner une sorte de charabia sortant de sa bouche. Quand on sait que Mumbo Jumbo est une expression anglaise qui veut dire Charabia, c’est plutôt une bonne idée. Dernière anecdote, la musique du Temple Mayahem de Banjo-Tooie commence par cette fameuse phrase prononcée par Mumbo.

Banjo-Kazooie Mumbo

Gruntilda, la sorcière et méchante principale du jeu. Elle passe son temps à narguer Banjo et n’utilise que des mots qui riment pour former ses phrases, ce qui peut donner des phrases du genre “Cet ours est un gros lourdaud. Non mais regardez moi ce nigaud” ou encore “Laisse tomber, tu ne peux pas gagner. Tu vas perdre et moi je vais m’amuser” et une dernière pour finir “Bientôt, ta sœur sera grosse et moche. Je vais devenir jeune et belle, ça sera fastoche”.

Banjo-Kazooie Grunty Brenty

Gruntilda est à gauche, Brentilda est à droite.

Brentilda, la sœur de Gruntilda, qui est là pour nous apprendre quelques secrets concernant sa sœur. Ceux-ci nous serviront à la fin du jeu, il est donc important de tous les retenir. Grâce à Brentilda, on peut apprendre que Gruntilda se brosse les dents avec du dentifrice à la limace salée, qu’elle mange de la tarte aux asticots pour le déjeuner ou encore qu’elle a gagné le prix du plus gros cul. Rien que ça.

 

De plus, on peut également croisé des PNJ dans les niveaux. Par exemple, dans le Mad Monster Mansion, nous croisons Loggo, toilette personnelle de Gruntilda. Loggo a une pièce de Puzzle coincée dans ses canalisations et il faudra aller voir Mumbo Jumbo pour qu’il donne une forme particulière nous permettant de… rentrer à l’intérieur de Loggo quand il tire la chasse.

Banjo-Kazooie Loggo

Au cours de votre aventure vous rencontrerez de nombreux personnages tous plus attachants les uns que les autres et je ne peux malheureusement tous les citer ici.

La collecte des pièces de Puzzle et les quêtes annexes

 

Le but du jeu dans Banjo-Kazooie est de parcourir les 9 mondes et de récolter les 100 pièces de puzzle disséminées à travers les niveaux, à raison de 10 pièces par niveau plus 10 pièces cachées dans l’antre de Gruntilda. Les pièces de puzzle servent à débloquer les différents niveaux du jeu en reconstituant des tableaux dans lesquels il manque des pièces de puzzle. Une fois le tableau reconstitué, la porte du niveau s’ouvre.

Banjo-Kazooie Tableau

Voici un exemple avec le tableau du niveau Bubblegloop Swamp. On peut voir qu’il va nous falloir 6 pièces de puzzle pour reconstituer le tableau.

 

En plus des pièces de puzzle à ramasser, dans chaque niveau sont dispersées 100 notes de musique, pour un total de 900 notes. Si au départ on a l’impression que ces notes ne servent à rien, il est pourtant essentiel d’en ramasser le maximum car ces notes de musique ont une double utilité. Tout d’abord, Bottles la taupe refusera de nous apprendre de nouvelles techniques si on ne rassemble pas un nombre précis de notes. On se retrouve à affronter une sorcière pour aller délivrer notre sœur et une foutue taupe refuse de nous aider tant qu’on a pas ramassé des notes de musique. Si c’était pas un article tout public, je lui dirais bien 2-3 grossièretés moi à Bottles !

Banjo-Kazooie notes de musique

Pour finir sur les notes de musique, il sera possible au cours de votre aventure que vous tombiez sur des portes avec un nombre écrit dessus, ces portes ne s’ouvriront qu’à condition que vous ayez récolté autant ou plus de notes de musique que le nombre écrit sur la porte, sans quoi, la porte restera fermée.

Banjo-Kazooie Porte Notes

Pour terminer cette partie, dans chaque niveau sont également cachés 5 Jinjos, une sorte de petite peluche vivante. Une fois les 5 Jinjos retrouvés, ils nous récompensent avec une pièce de Puzzle. Certains Jinjos sont vraiment bien cachés et on se retrouve à tourner en rond dans le niveau un bon moment avant de le trouver.

Banjo-Kazooie Jinjo

Les musiques

Savez-vous quelle est la différence entre un bon jeu et un jeu culte ? Le deuxième possède une excellente bande-son. Il est impossible d’obtenir un jeu culte sans avoir de bonnes musiques. Quand on se remémore des souvenirs de jeu, c’est bien souvent les musiques du jeu en question qui reviennent en premier et avec Banjo-Kazooie, ce n’est pas une musique en particulier qui revient, mais toutes les musiques en même temps. Pourquoi ? Parce que chacune des musiques du jeu possède ce petit quelque chose, cette petite touche musicale qui fait que quand on l’écoute, on se retrouve à en fredonner l’air. Afin de nous procurer le maximum de sensations, chaque musique se marie parfaitement avec le niveau auquel elle est associée. La musique du niveau “Mad Monster Mansion” par exemple, est là pour nous faire frissonner et elle y arrive haut la main. Personnellement, j’ai un faible pour la musique du niveau “Freezeezy Peak”, le niveau de Noël, avec sa musique qui colle parfaitement au thème.

Avant de travailler sur Banjo-Kazooie, le compositeur du jeu, Grant Khirkope, a fait ses débuts en travaillant sur le portage Game Boy Advance de Donkey Kong Country 2 : Diddy’s Kong Quest. Son rôle était de s’occuper du portage musical, afin de faire passer les musiques d’un rendu 16-Bit à un rendu 8-Bit, ce qu’il fit à merveille. RARE était tellement fier de son travail, qu’ils décidèrent de le choisir comme compositeur pour un autre jeu culte de la Nintendo 64 : GoldenEye 007. Là encore, c’est un travail de Maître.

Pour terminer sur la musique de Banjo-Kazooie, la zone principale du jeu, l’antre de Gruntilda, possède également une petite particularité musicale. Quand on s’approche d’un niveau, la musique se modifie afin d’adopter un style qui ressemble au niveau en question, écoutez par vous-même. ICI, vous avez la musique normale de l’antre de Gruntilda, et ICI, vous avez la même musique, mais légèrement différente car nous sommes proches du niveau Freezeezy Peak. Les musiques du jeu s’adaptent également quand on est sous l’eau, afin de nous donner l’impression d’écouter la musique comme si on écoutait en étant sous l’eau. Voyez la différence avec la musique de la Montagne Spirale,  elle est normale et  sous l’eau. De petits détails en soit, mais en jeu, ils font toute la différence. Vous savez ce qu’on dit, ce sont les petits détails qui font les grandes différences.

 

Si je le pouvais, je vous ferais écouter toute l’OST du jeu, mais ce n’est pas le but de cet article. Quoi que…

Le Labyrinthe de Gruntilda

Banjo-Kazooie Labyrinthe

Le Labyrinthe de Gruntilda est un Quizz en forme de jeu de l’oie géant dont vous êtes le pion. Le but du jeu est simple, Gruntilda vous posera diverses questions concernant l’univers de Banjo-Kazooie, comme par exemple dans quel niveau peut-on entendre cette musique ou encore quel est le nom de ce PNJ et vous devrez trouver la bonne réponse. Une bonne réponse et vous pouvez avancer d’une case, une mauvaise réponse et vous perdrez de la vie. Même si on se rapproche de la fin du jeu, on arrive encore à être surpris par la touche humoristique de Banjo-Kazooie et on regretterait presque que le labyrinthe ne soit pas plus grand.

Banjo-Kazooie : les points négatifs

La durée de vie

En soit, on ne peut pas réellement dire que la durée de vie de Banjo-Kazooie soit courte, mais en même temps on ne peut pas dire qu’elle soit suffisante. Ma phrase se contredit toute seule, je le sais, laissez-moi argumenter, non mais ! Pour venir à bout de Banjo-Kazooie, vous pouvez compter une quinzaine d’heures et si vous avez envie de ramasser toutes les pièces de puzzle et toutes les notes de musique, comptez une bonne vingtaine d’heures. Comme je vous le disais donc, il s’agit là d’une durée de vie honorable, mais le problème c’est qu’on en veut plus. Après avoir passé plus de 20 heures dans cet univers atypique, avec ses magnifiques musiques et ses personnages attachants, on voudrait qu’il y ait plus de niveaux pour continuer à jouer encore un peu.

Banjo-Kazooie Ending

Déjà la fin du jeu…

L’absence de Boss

Voici certainement le plus gros défaut de Banjo-Kazooie. Hormis Gruntilda, le boss de fin, il n’y a aucun Boss ni même l’ombre d’un Mini-Boss dans le jeu. Quand on sait qu’il y a 10 pièces de Puzzle à récupérer dans chaque tableau, c’est tout de même dommage de ne pas avoir un Boss par niveau qui garde la dernière pièce de Puzzle. Même si dans certains niveaux on affronte des ennemis spéciaux, comme par exemple Nipper le crabe qui s’est autoproclamé “Maître de la plage” du niveau “Treasure Trove Cove”. Cependant, on ne peut vraiment pas le considérer comme un boss. D’accord, la musique change comme pour nous faire ressentir la pression d’un rude combat, mais finalement, il suffit de toucher trois fois Nipper pour le vaincre. Une vraie déception.

Banjo-Kazooie Nipper

 

Banjo-Kazooie : le Stop’N’Swop

Si vous tapez Stop’N’Swop sur un moteur de recherche, vous tomberez sur un nombre incalculable d’articles, d’informations, d’images ou autres vidéos concernant l’un des secrets les plus connus du monde du Jeu Vidéo. Il existe beaucoup de théories et de rumeurs sur le Stop’N’Swop, même si finalement, personne ne connait réellement le fin mot de l’histoire, hormis les développeurs du jeu bien évidemment.

Banjo-Kazooie StopNSwop

Si à la fin du jeu vous avez en votre possession toutes les pièces de Puzzle du jeu, vous aurez droit à une cinématique de fin légèrement différente où Mumbo nous parle de Banjo-Tooie, la suite de Banjo-Kazooie, et montre à Banjo deux photos sur lesquelles on peut voir une clé de glace ainsi que deux œufs avec des points d’interrogation dessus. Mumbo informe Banjo que les œufs et la clé pourront être récupérés dans Banjo-Kazooie, grâce à des secrets cachés dans Banjo-Tooie, le second jeu de la série. Les joueurs qui ont découvert cette fin spéciale ont commencé à s’intéresser à ce secret et 2 hackeurs ont découvert des codes à rentrer dans le jeu afin de pouvoir récupérer un total de 6 œufs en plus de la clé. De plus, quand on ramasse la clé ou l’un des œufs, une page supplémentaire apparaît dans le menu Start portant le nom de Stop ‘N’ Swop.

Banjo-Kazooie StopNSwop 2

Du coup, les joueurs ont attendu impatiemment la sortie de Banjo-Tooie, censé répondre à toutes leurs interrogations concernant ce secret. Puis en Novembre 2010, Banjo-Tooie est enfin disponible, mais après plusieurs jours de recherche les fans les plus impatients de percer à jour ce mystère ne trouvent rien d’intéressant. À l’intérieur de Banjo-Tooie sont cachées des cartouches de jeu de Banjo-Kazooie, dans lesquelles on peut obtenir la fameuse clé des glaces qui permet de déverrouiller une transformation spéciale pour Kazooie dans Banjo-Tooie. On peut aussi obtenir 2 des 6 œufs qui servent à débloquer quelques bonus comme par exemple débloquer le personnage Jinjo pour le mode multijoueur, mais aucune information concernant le Stop’N’Swop. Finalement, les joueurs sont déçus et continuent leurs recherches, mais ne trouvent rien de plus. Du coup, les fans espèrent avoir plus d’informations dans Banjo-Threeie, le troisième jeu de la série dont parle Gruntilda à la fin de Banjo-Tooie, mais entre temps RARE a été racheté par Microsoft et Banjo-Threeie qui aurait dû sortir sur Nintendo GameCube à été annulé, dans la déception la plus totale des fans de la série.

 

En 2003 sort le jeu “Grabbed by the Ghoulies“, dans lequel se trouve un Easter Egg concernant le Stop ‘N’ Swop. En effet, il est possible de trouver dans le jeu une équation sur laquelle est écrit œuf+œuf+œuf+œuf+clé = ? avec pour indications : 1) trouver la clef de glace ; 2) ramasser tous les œufs ; 3) activer le niveau secret.

Banjo-Kazooie StopNSwop 3

Il n’en fallait pas plus pour raviver la flamme du Stop’N’Swop dans le cœur des fans qui sont toujours à la recherche de la vérité. Il est intéressant de noter que Grabbed by the Ghoulies aurait d’abord dû sortir sur Nintendo GameCube, console sur laquelle aurait dû sortir Banjo-Threeie je vous le rappelle, avant d’être porté sur Xbox à cause du rachat de RARE par Microsoft.

Puis en 2008 sort Banjo-Kazooie Nuts and Bols sur Xbox 360 et le Stop’N’Swop y fait également une apparition. Bottles nous informe qu’il ne peut nous révéler les secrets du Stop’N’Swop, sous peine de devoir nous tuer après. Il enchérit même en disant que le mieux pour nous est d’arrêter de chercher à savoir la vérité.

Concernant cette vérité, même si personne ne la connait réellement, beaucoup de joueurs pensent tout simplement que le Stop’N’Swop a été annulé entre Banjo-Kazooie et Banjo-Tooie. En effet, ils pensent que RARE voulait au départ se servir de la RAM de la Nintendo 64 pour faire communiquer Banjo-Kazooie et Banjo-Tooie. La RAM de la Nintendo 64 avait comme particularité de garder son contenu en mémoire pendant 10 secondes une fois la console éteinte. Le but était donc d’allumer B-K avec la sauvegarde de la clé et des œufs, éteindre la console et allumer B-T pendant ces 10 secondes de battement (d’où le nom de Stop’N’Swop, très proche de Stop And Swap que l’on peut traduire par arrêter et changer). Cependant, avant la sortie de Banjo-Tooie, Nintendo changea la RAM de la Nintendo 64 ce qui obligea RARE à revoir leur plan et le fameux Stop’N’Swop tomba à l’eau. Mais certains ne croient pas à cette théorie et pensent que le Stop ‘N’ Swop n’a pas encore révélé tous ses secrets. Pourquoi RARE placerait-il encore des Easter eggs du Stop’N’Swop sinon ? Ces fans assidus continuent de chercher la vérité depuis plus de 10 ans maintenant et avec le rachat de RARE par Microsoft et l’arrêt de Banjo-Threeie, cette vérité n’est pas prête d’être dévoilée…

Banjo-Kazooie : quelques images

Je vous propose de terminer cet article en regardant diverses images de Banjo-Kazooie.

Banjo-Kazooie Cheato


Où acheter Banjo-Kazooie

Avec le rachat de RARE par Microsoft, Banjo-Kazooie a bénéficié d’une réédition sur Xbox 360 avec un affinement des textures. Du coup, il est disponible sur le Xbox Live Arcade au prix de 14.39€, à noter qu’une démo est également disponible. Si vous voulez acheter le jeu original sur Nintendo 64, il vous faudra passer par des sites de ventes entre particuliers, ou via certaines enseignes comme Cash Converters.

 

Voici qui clôt « La nostalgie du Dimanche » d’aujourd’hui. Encore une fois, je ne peux que vous inciter à jouer à ce magnifique jeu qu’est Banjo-Kazooie, à vous de voir si vous préférez la nostalgie de la Nintendo 64 ou la réédition sur Xbox 360. Que ça soit l’un ou l’autre, le jeu reste magnifique. Pour ma part, je m’en vais rebrancher ma vieille Nintendo 64 afin de me refaire une partie et je vous donne rendez-vous Dimanche prochain, pour un nouveau retour vers le passé.

 

Article écrit par Luyan le 14.08.2016

Vous pourriez apprécier

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Pin It on Pinterest

Shares